Tragédie dans le monde du football. Papy Faty a perdu la vie suite à une crise cardiaque lors du match disputé ce jeudi par son équipe, le Malatni Chiefs du Swalizan, face au Green. Il s’est écroulé au sol durant la rencontre et les soigneurs n’ont rien pu faire pour le maintenir en vie.

Papy Faty

La mort du joueur burundais consterne aujourd’hui le monde du ballon rond, puisque ce 24 avril, un jour avant ce terrible incident, un article dans lequel le joueur indiquait avoir des problèmes de cœur était publié.



“Le docteur m’a dit que je pouvais mourir”, c’est le titre de l’écrit de ‘Soccer Laduma”. Les docteurs ont diagnostiqué qu’il souffrait d’une pathologie cardiaque et lui ont conseillé d’arrêter le football, mais il n’a pas souhaité l’accepter”.

Dans l’entretien pour ‘Soccer Laduma’, le joueur révèle qu’il a ‘perdu conscience lors d’un match, mais a ignoré l’avis des médecins malgré tout.

Lire aussi Les conseils de Didier Drogba pour devenir riche !

Papy Faty a refusé d’arrêter de raccrocher les crampons par amour pour le football et cette décision a fini par lui coûter la vie. Il s’était engagé avec le club turc du Trabzonspor, mais n’y avait jamais fait ses débuts. Il était ensuite passé par les rangs du MVV Maastricht (Pays-Bas), de l’APR FC (Rwanda), du Bidvest Wits (Afrique du Sud) et des Real Kings (Afrique du Sud).