> >

Du quartier Tokoin Doumassesse (Lomé) au Pentagone (Washington D.C.), le parcours inspirant du Togolais Komi Afetse

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

« Wow l’enfant du pays a percé !», s’exclamerait tout Togolais devant le récit du parcours exceptionnel et riche en leçons de Komi Afetse.

Officier, armée, réserve, Etats-Unis, U.S. Army Reserve Officer, Ingénieur des Systèmes de données informatiques au Pentagone, Intelligentsia militaire américaine, Togolais, Agou-Nyôgbo, Komi Afetse, Tokoin Doumassesse, Lomé, Pentagone, Washington D.C., Togolais, Chasing My Dream
Komi Afetse

Et pour cause, aujourd’hui Officier de l’armée de réserve des Etats-Unis (U.S. Army Reserve Officer) et Ingénieur des Systèmes de données informatiques au Pentagone, le must de l’Intelligentsia militaire américaine, ce Togolais d’Agou-Nyôgbo est parti de rien, avec pour seul bagage, son courage et sa détermination.

Des traits de caractère qu’il accepte partager avec les lecteurs de L-Frii.com, mais aussi de son livre ‘Chasing My Dream’ dans lequel il raconte sa vie d’immigré : une histoire de vie où le hasard n’a pas sa place, mais bien des attitudes positives et une promptitude à retrousser les manches quelles que soient les difficultés.

L-frii.com : Du quartier Tokoin Doumassesse à Lomé au Pentagone à  Washington DC, siège du Pouvoir Militaire Américain, qu’est-ce qui pourrait expliquer ce fulgurant, et non moins héroïque, parcours ?

Komi Afetse : D’abord merci pour l’opportunité de m’exprimer à travers L-frii.com. Les recettes qui expliquent ma position actuelle sont très simples. Il s’agit du rêve et le désir de réussir ma vie ; de très longues années de sérieux au travail ; de l’humilité, du courage moral, de l’éducation et de la patience.

Officier, armée, réserve, Etats-Unis, U.S. Army Reserve Officer, Ingénieur des Systèmes de données informatiques au Pentagone, Intelligentsia militaire américaine, Togolais, Agou-Nyôgbo, Komi Afetse, Tokoin Doumassesse, Lomé, Pentagone, Washington D.C., Togolais, Chasing My Dream
Komi Afetse

Pourriez-vous partager avec nous trois (3) traits de caractère qui ont été déterminants dans votre succès ?

La détermination ;  la persévérance et la patience ;  une attitude mentale positive  peu importe les difficultés du moment.

A destin exceptionnel, parcours exceptionnel. De par votre vie d’adolescent, un détail, aussi infime, soit-il, pouvait-il présager de ce succès ?

Non, pas vraiment. Je suis né à Agou-Nyogbo, j’ai grandi à Kara, à Sokodé et à Lomé. Je suis qu’un enfant comme tous les autres de mon âge à l’époque et qui a passé l’adolescence à Tokoin Doumassese.

J’ai fréquenté l’Ecole primaire publique Doumasséssé, le  CEG Tokoin-Nord, le Lycée Technique d’Adidogomé et l’Université de Lomé avant de partir en 2004 comme étudiant pour les Etats-Unis.

La seule différence, je dirais, peut-être, est ma façon de concevoir la vie. Je suis un éternel optimiste.  Et j’ai découvert plus tard que ce que nous devenons dans la vie dépend des choix personnels que nous faisons et la discipline dans la poursuite de nos objectifs.

Tout ce que j’ai pu réaliser n’a rien d’extraordinaire, je pense. Tout juste que je me suis promis de faire de mon mieux dans tout et partout.

Et tant que Dieu m’accorde toujours la vie, je ne baisserais pas les bras.

Officier, armée, réserve, Etats-Unis, U.S. Army Reserve Officer, Ingénieur des Systèmes de données informatiques au Pentagone, Intelligentsia militaire américaine, Togolais, Agou-Nyôgbo, Komi Afetse, Adéwui, Lomé, Pentagone, Washington D.C., Togolais, Chassing My Dream
Komi Afetse à ses débuts aux USA comme serveur de restaurant

Croyez-vous à la chance ?

Non !, je ne crois pas à la chance. J’ai écrit dans l’un des chapitres de mon livre “ Chasing my Dream” que : “Au début de nos vies, nous ne choisissons pas là où on naît, on ne choisit pas nos parents, ni l’éducation que nos parents nous donnent. Mais à un moment donné de nos vies, vers 18 ans, ou parfois plus tôt, nous devenons responsables de tout ce qui nous arrive”.

Ceci pour dire que, en tant qu’humain, nous devons accepter la responsabilité de nos propres vies.

Officier, armée, réserve, Etats-Unis, U.S. Army Reserve Officer, Ingénieur des Systèmes de données informatiques au Pentagone, Intelligentsia militaire américaine, Togolais, Agou-Nyôgbo, Komi Afetse, Adéwui, Lomé, Pentagone, Washington D.C., Togolais, Chassing My Dream
Komi Afetse à ses débuts aux USA en tant que chauffeur

Le plus tôt, nous acceptons que nous sommes responsables de nos vies, le mieux ceci nous aide à prendre des décisions qui, sur le long terme, nous serons bénéfiques.  Dans mon parcours, je n’avais jamais envisagé travailler au Pentagone.

Mais ce que je me suis dit dès le début est que, partout où je suis, je donnerais le meilleur de moi-même.

Ce qui faisait que quand je travaillais dans les restaurants au début de ma vie aux Etats-Unis, je donnais le meilleur de moi-même. Quand j’étais chauffeur de taxi, je donnais le meilleur de moi-même. Quand je lavais les assiettes dans les restaurants, je donnais toujours le meilleur de moi-même.

Officier, armée, réserve, Etats-Unis, U.S. Army Reserve Officer, Ingénieur des Systèmes de données informatiques au Pentagone, Intelligentsia militaire américaine, Togolais, Agou-Nyôgbo, Komi Afetse, Adéwui, Lomé, Pentagone, Washington D.C., Togolais, Chassing My Dream
Couverture du livre ‘Chasing My Dream’

Donc cette attitude m’a permis d’aller d’opportunités en opportunités. En plus, je ne cessais de me former. Je suis ouvert à apprendre de nouvelles choses et je suis très curieux. Donc voilà ce qui m’a amené là où je suis aujourd’hui.

Nourrissez-vous des ambitions ou avez-vous des projets pour le continent et votre pays le Togo?

Mon seul désir actuel, c’est de partager ce que j’ai appris tout au long de mon parcours avec ceux qui désirent réussir leur vie. La réussite est une science, un concept, une philosophie, une manière de vivre à étudier et à maîtriser.

Officier, armée, réserve, Etats-Unis, U.S. Army Reserve Officer, Ingénieur des Systèmes de données informatiques au Pentagone, Intelligentsia militaire américaine, Togolais, Agou-Nyôgbo, Komi Afetse, Tokoin Doumassesse, Lomé, Pentagone, Washington D.C., Togolais, Chasing My DreamDe telles histoires inspirent souvent, à tort ou à raison, les candidats à l’aventure, les jetant sur des chemins tortueux parfois et trop souvent au péril de leur vie. Auriez-vous un message à l’endroit de la jeunesse africaine en général et togolaise en particulier ?

La question est de savoir pourquoi nous les jeunes Africains nous risquons tout, y compris parfois nos vies pour partir nous chercher ailleurs ? Je crois que nous connaissons tous la réponse. Au-delà du fait que je suis là où je suis actuellement, il y a une triste réalité derrière l’immigration en générale.

Mon message demeure celui de l’espoir et d’encouragement et que dans un proche avenir nos jeunes frères Africains ne sentiront plus ce désir urgent de risquer leur vie pour un monde meilleur quelque part loin de la terre de nos aïeux.

Lorsque l’opportunité existe, c’est vraiment incroyable et très remarquable ce que les gens sont capables de faire.

Et c’est ça qui nous manque parfois et on est tenté de partir à tout prix. Mais les principes de vie dont j’ai parlé dans mon livre “Chasing My Dream” peuvent être appliqués partout dans le monde et être réussis.

Winston Churchill disait : “la réussite n’est pas finale,  l’échec n’est pas fatal, mais c’est le courage de continuer qui compte ; et l’échec est la mère de la réussite”. J’ai rêvé d’une vie que je désirais et je me suis promis de l’avoir ou au moins continuer par essayer jusqu’à la fin.

J’ai demandé le visa 4 fois avant de l’avoir ; j’ai été emprisonné pendant 4 mois dès mon arrivée aux Etats-Unis. J’ai rencontré d’autres problèmes plus compliqués dans mon parcours. Je ne me rappelle plus combien de fois les gens m’ont dit NON et que je n’étais pas qualifié pour ceci ou cela.

J’ai été rejeté à maintes reprises en cherchant des opportunités, ma vie s’est écroulée devant moi à maintes reprises Je ne pourrais pas vous dire combien de fois j’ai pleuré dans ma solitude en cherchant la solution à mes multiples problèmes, etc. Mais dans tout ceci, j’ai gardé espoir.

La phrase qui me revient toujours en esprit est que “demain sera une autre opportunité pour se battre si aujourd’hui ne va pas !”.

Et dans le silence, je me remets au travail. Les heures et la fatigue m’importent peu. J’ai pris la responsabilité de ma vie sur moi-même. Et je suis conscient du fait que tout ce que je fais aujourd’hui sera ce que je vais récolter demain. Donc c’était à moi de le faire et non personne d’autre.

Tout ce que je voulais, c’était une vie meilleure. J’ai cherché et je continue de chercher !