Dubaï porta potty : ”Les recruteurs ne sont pas qu’à Dubaï, ils sont aussi au…”; une animatrice dévoile ce pays africain qui recrute des influenceuses

Les diverses réactions continuent d’affluer concernant l’affaire Dubaï porta potty. Lors d’une émission, une animatrice a fait de nouvelles révélations choquantes.

Dubaï porta potty est cette nouvelle affaire qui secoue le monde entier. Tout est parti d’une vidéo postée sur la toile, où on aperçoit une femme en train de se faire déféquer dans la bouche, en échange de quelques billets.

Depuis la publication de cette ignoble vidéo, plusieurs témoignages ont pullulé sur la toile, venant des personnes ayant vécu la même situation ou connaissant des personnes ayant vécu cela.

C’est le cas de l’animatrice béninoise Stéphanie Montcho Fagbohoun, également présidente de l’association ”La vie est belle”. Invitée dans une émission sur la chaîne nationale, elle a confié que les recruteurs qui initient ces jeunes dans ce genre d’activité ne sont pas qu’à Dubaï, mais aussi au Bénin.

« Avant, la destination, c’était la Libye. J’étais un jour en train de surfer sur internet quand un ami m’a écrit en m’envoyant une vidéo à l’appui. Vidéo dans laquelle une fille se faisait déféquer dans la bouche.

Il m’a dit : “Stéphanie, il est temps que tu parles de cette histoire”. Les recruteurs sont au nord dans notre pays et actuellement, ce n’est même pas les filles lettrées qui les intéressent. Ils proposent le rêve aux filles et les font voyager.

Une fois sur place, voici ce à quoi elles font face. Elles n’ont même plus la possibilité de rentrer, car leurs papiers ont été confisqués à leur arrivée. Après, elles deviennent des esclaves sexuels avec des pratiques immondes », a-t-elle confié.

« Sachons juste que les recruteurs ne sont pas qu’à Dubaï. Ils sont ici sous nos cieux. Maintenant que nous le savons et après les dénonciations, allons sur le terrain sensibiliser les jeunes filles et aussi les jeunes garçons », a-t-elle proposé avant de finir par un conseil : « L’homme riche ne gaspille pas son argent. S’il te donne 78 000 000 pour coucher avec un chameau, sois sûr qu’en retour, il est aussi convaincu qu’il en récoltera le double ou le triple. Soyons vigilants ».

Similaires