in ,

Dupond-Moretti est «Taubira en pire» : quand Marine Le Pen attaque le ministre de la Justice

Lors de sa rentrée politique le dimanche 6 septembre à Fréjus (Var), Marine Le Pen a promis de combattre «la barbarie», mettant plus que jamais l’accent sur l’insécurité, et attaqué de front le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, qualifié de «Taubira en pire», selon l’AFP. 

«C‘est une véritable barbarie qui s’installe», or «avec la barbarie, on ne négocie pas, on la combat», a lancé la présidente du Rassemblement national et candidate déjà déclarée à la présidentielle, lors d’un discours virulent devant un public réduit à près de 400 élus, journalistes et militants, coronavirus oblige. 

France : Marine Le Pen fustige la «barbarie» et l’«ultraviolence» de cet été «meurtrier»

«Cet été fut un été meurtrier, (…) comme si l’intarissable promesse du vivre-ensemble se retournait contre ses promoteurs au pouvoir», «plus occupé à faire croire qu’à faire», a ajouté la politique. 

Marine Le Pen faisait allusion à plusieurs faits divers violents cet été, vus par son parti comme un «ensauvagement» de la société, un terme repris par plusieurs ministres et leaders de la droite. 




Fibre Nouveaux Quartiers


Ad Canal Box

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Coronavirus : l’Australie recevra bientôt son vaccin

Togo : Kaporal Wisdom a gêné le passage de Faure Gnassingbé ce jeudi 3 septembre