Edouard Philippe : cette raison surprenante pour laquelle il met la main à la poche

Le cœur sur la main, Edouard Philippe ? Dans une interview avec le Figaro survenue durant l’entre-deux-tours, l’ancien premier ministre avait déjà évoqué l’idée de ce don. Ce dimanche 1er mai, il semblerait qu’il ait concrétisé ses paroles en faisant un chèque de 500€ à Europe Écologie Les Verts (EELV), dans le but que “la pluralité des positions s’exprime” selon ses propos.

Pour rappel, à l’issue de l’élection présidentielle, Yannick Jadot, le candidat EELV, n’avait pas atteint les 5% de voix nécessaires pour rembourser les frais de sa campagne. En effet, il avait obtenu un score de 4,63%. Dès le soir du premier tour, EELV avait fait un appel aux dons, permettant au parti écologiste de récolter 2 millions à la fin avril. Julien Bayou, le secrétaire national du parti écologiste, a quant à lui précisé que 35 000 personnes avaient fait un don.

Avec sa contribution de 500€, Edouard Philippe ajoute ainsi sa petite pierre à l’édifice, lui qui n’adhère pourtant pas à EELV mais au parti Horizons, lancé en octobre 2021. Il reste encore du chemin à parcourir pour le parti écologiste qui a désormais pour objectif d’atteindre la barre des 3 millions.

A l’approche des législatives, la tension est palpable entre Emmanuel Macron – qui souhaite éviter la cohabitation à l’Assemblée nationale – et Edouard Philippe, qui compte bien grappiller quelques sièges (il en demanderait minimum 50) pour son parti Horizons.

“Emmanuel Macron n’a pas franchement envie de les lui donner. Pourquoi 50 ? Parce que c’est à partir de là qu’on peut véritablement avoir un financement et avoir une assise”, expliquait Nathalie Saint-Cricq sur le plateau du 8 Heures ce mercredi. Le 28 avril dernier, dans L’Opinion, un conseiller de l’exécutif déclarait, sans détour : “Le seul qui nous casse vraiment les co*illes, c’est Édouard Philippe. Mais lui, on va le buter”. Le ton est donné…

Similaires