in

Elaboration des cartes de fertilité des sols agricoles : le Togo reçoit le soutien du Maroc

La « Convention Spécifique n°2 » vient d’être conclue entre le ministère de l’Agriculture, de la Production Animale et Halieutique de la République togolaise et La Fondation OCP, association de droit marocain à but non lucratif.

Le budget total nécessaire à la réalisation du Programme de Coopération est fixé à la somme globale de six cent quatre-vingt-quinze millions sept cent quatre-vingt-seize mille cinq cent treize (695 796 513) francs CFA dont 154.530.412 FCFA de la Fondation OCP et le reste par gouvernement togolais.

Togo : Almok brise le silence après la mort d’Omar B ( vidéo)

Cette « Convention Spécifique n°2 » vise à évaluer le niveau de fertilité des sols d’une superficie totale d’un million huit cent mille hectares (1 800 000 ha) et les besoins précis en éléments fertilisants et de développer et de mettre à disposition du Ministère une plateforme informatique sigweb de la carte de fertilité des sols agricoles.

Il faut rappeler que l’élaboration de la carte de fertilité des sols au Togo permet d’introduire des techniques d’une « fertilisation raisonnée » basée sur une connaissance précise des sols et leurs besoins en fertilisants (engrais minéraux et organiques). Ceci apportera des nutriments nécessaires aux cultures tout en préservant l’équilibre des écosystèmes.

Le présent programme de Coopération s’articule autour de deux (2) axes complémentaires :

–  Axe 1 : La mise en place d’une solution informatique sigweb, développée par l’UM6P, offrant une plateforme d’exploration des sols et de leurs principales caractéristiques, ainsi qu’un outil d’interprétation des données et de proposition de recommandations de fertilisation adaptées pour les principales cultures pratiquées dans le pays ;

– Axe 2 : Équipement de laboratoire d’analyse des sols (complément) en réactifs chimiques pour la caractérisation d’un million huit cent mille hectares (1 800 000 ha).

Tony Blair, l’homme qui murmure à l’oreille des présidents africains

Le ministre en charge de l’agriculture monsieur Koutéra BATAKA a salué la coopération entre le Togo et le Maroc. Pour lui, « la carte de fertilité des sols, fruit de la coopération entre le Togo et le Maroc, vise l’échange d’expertise et de partage de savoir-faire entre le Maroc et le Togo.  Le Togo s’est résolument engagé à privilégier la gestion intégrée de la fertilité des sols et à appliquer les bonnes pratiques agricoles, pour une meilleure production agricole. Selon lui, cette approche conduisant à l’appropriation réelle de ces bonnes pratiques par les producteurs est le gage du développement agricole durable prescrit par la politique agricole. L’orientation ainsi donnée de la politique agricole du Togo s’impose en raison de l’énorme potentiel en terres agricoles du pays ».

La durée du Programme de Coopération est de deux (2) années à compter de la date de signature de la présente Convention Spécifique n°2 par les parties.

Justin Bieber : sa femme Hailey Baldwin s’en prend à son ex Selena Gomez

Paraguay : un match nul pour les débuts d’Adebayor