Elizabeth II : après la disparition de la reine, ce jouet à son effigie atteint des prix incroyables

Voilà quatre jours maintenant que l’Angleterre pleure la disparition de sa mythique reine Elizabeth II, qui a battu le record de longévité d’un monarque britannique avec un règne de 70 ans, 7 mois et 2 jours. Mais alors que certains sont en plein deuil, d’autres en profitent pour se faire de l’argent. En effet, sur Internet, les prix d’un jouet en édition limitée atteignent des sommets… Il s’agit d’une poupée Barbie lancée au printemps dernier, à l’occasion du jubilé de platine d’Elizabeth II.

La marque Mattel avait mis en vente 20 000 exemplaires pour le prix de 75 dollars (environ 70 euros). Il s’agissait d’un jouet de collection destiné à prendre de la valeur… et on peut dire que des investisseurs malins avaient flairé le bon filon, puisqu’aujourd’hui, certains la revendent à un prix quinze fois plus élevé ! Ces poupées s’arrachent depuis trois jours sur Internet.

Sur les sites de revente les plus célèbres, comme Leboncoin, E-bay ou Amazon, on trouve plusieurs dizaines de Barbie Elizabeth II en vente… et les prix varient énormément. De 300 dollars lorsque la boîte a été ouverte à plus de 1 000 euros lorsqu’elle est en parfait état. On en trouve à 1 600 euros, 1 900 euros, et même plus de 5 000 euros pour les vendeurs les plus cupides ! Il faut dire que certaines personnes sont prêtes à mettre la main au portefeuille pour honorer la reine.

Pour mieux cerner le profil des vendeurs, le Parisien a interviewé l’un d’entre eux : il a expliqué avoir tenté de faire une affaire d’abord en revendant sa poupée après le jubilé de la reine, mais sans succès : “J’avais fixé le prix à 400 euros et j’ai eu seulement trois offres en trois mois”, a-t-il relaté à nos confrères. “Dès qu’il y a eu le premier communiqué faisant état de nouvelles préoccupantes sur sa santé, le jeudi vers 14 heures, j’ai reçu six offres en deux heures. J’en ai profité pour augmenter mon prix de vente à 700 euros. Et à la nouvelle de sa mort, les prix ont triplé voire quadruplé”, s’est-il réjouit.

Similaires