Elizabeth II masquée pour la 1re fois, à Westminster Abbey

Jamais encore, on n’avait vu la reine Elizabeth II ainsi. Le mercredi 4 novembre 2020, pour la première fois, la souveraine, âgée de 94 ans, a été photographiée avec un masque sur le visage, en cette période d’épidémie de Covid-19. Masque qu’elle avait bien évidemment parfaitement assorti à sa tenue noire, adaptée aux circonstances.

Effectuant une ultime sortie à la veille du reconfinement de l’Angleterre, elle était allée, en toute discrétion, commémorer le centenaire de l’inhumation le 11 novembre 1920 du Soldat inconnu dans l’abbaye de Westminster. Celui-ci était un militaire britannique tombé dans le nord de la France durant la Première Guerre mondiale.

Ne dévoilant ces clichés que ce samedi 7 novembre au soir, une heure très exactement avant le Remembrance Sunday, le Dimanche du Souvenir des Britanniques, Buckingham Palace a donné des précisions sur cet engagement de la monarque. Le Palais a indiqué qu’au cours d’une « petite cérémonie privée », un bouquet avait été déposé sur la tombe du Soldat inconnu « dans un acte de souvenir ». Blanc, il était composé d’orchidées et de myrte et faisait référence à celui qu’Elizabeth, alors princesse héritière, portait lors de son mariage avec le prince Philip, le 20 novembre 1947.

Ce jour-là, la fille du roi George VI et de la reine consort Elizabeth avait déposé son bouquet de mariée sur la tombe du Soldat inconnu. Elle accomplit cet acte tout comme l’avait fait sa mère avant elle, lors de ses noces en 1923, en hommage à son frère Fergus Bowes-Lyon, tué le 26 septembre 1915 lors de la bataille de Loos dans le Pas-de-Calais. Comme le feront après elle, toutes les femmes de la famille royale britannique, cette cérémonie demeure une véritable tradition.

source : parismatch.com

Plus d'articles
Togo / Nécrologie : la presse togolaise en deuil : décès du journaliste Xavier Yawo Wome