in ,

Elizabeth II : pourquoi sa petite sœur Margaret a fini sa vie en fauteuil roulant

Margaret du Royaume-Uni, c’était un peu la princesse rebelle. La petite sœur d’Elizabeth II a passé sa vie à défrayer la chronique avec son comportement qui détonnait avec celui du reste de la royauté britannique. Les paparazzis prenaient un malin plaisir à la prendre pour cible, elle qui était alors une figure emblématique de la jet set londonienne. Elle a eu notamment de nombreuses aventures et a épousé le photographe Antony Armstrong-Jones en 1960.

France / Repas étudiant à 1 € : le Sénat vote une enveloppe de 50 millions d’euros

Cette union a été considérée comme le premier mariage moderne de la famille royale anglaise. De nombreux artistes et chanteurs ont été conviés à la cérémonie.  En 1978, ils divorcent après s’être mutuellement trompés.

 

Cette séparation est, encore une fois, très médiatisée à l’époque. En plus de ses fréquentations inhabituelles pour son rang (Mick Jagger, Les Beattles…), la princesse Margaret n’avait pas du tout un mode de vie sain. Comme l’expliquent nos confrères de Point de vue, la fille cadette de la reine mère avait une “consommation excessive de cigarette et d’alcool”. Sa santé en prend un coup et elle est contrainte de subir une opération d’un poumon en 1985.

Iggy Azalea maman : le prénom de son fils dévoilé d’une façon originale

Elle fait ensuite de nombreux accidents vasculaires cérébraux. L’un d’eux l’oblige à finir sa vie en fauteuil roulant. Sa dernière apparition publique remonte au mois d’août 2001. C’était alors le cent unième anniversaire de sa mère Elizabeth Angela Marguerite Bowes-Lyon. C’est à l’âge de 71 ans que Margaret rend son dernier souffle le 9 février 2002, au sein de l’hôpital Edward-VII situé dans la capitale de l’Angleterre. Elle est incinérée, selon ses dernières volontés. Ses cendres sont enterrées dans la chapelle Saint-Georges, où repose son père Albert le duc d’York.



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Sénégal / Tabaski : Macky Sall ne veut pas entendre parler de manque de moutons cette année

Foot : David Villa visé par des accusations de harcèlement se3uel