in ,

Elle a accepté mettre au monde le bébé de sa meilleure amie, mais finit par obtenir beaucoup plus

Kevin et Nicole Barattini se sont mariés en 2010 et se sont installés dans la ville de Smithton, New York. Ils rêvaient d’avoir un bébé pour fonder leur famille. Mais quand Nicole a consulté ses médecins et leur a dit qu’ils voulaient commencer à essayer de tomber enceinte, elle a reçu des nouvelles inattendues qui ont brisé leur rêve de devenir parents.

Lire aussi: “Si vous lui disiez juste ‘Bonjour’, il se blessait pour 2 mois”, la plus grosse punchline d’Adebayor à Rosický

Un soir de décembre 2015, Nicole Barattini et son mari, Kevin, dînaient dans un steakhouse de Long Island avec un couple qu’ils connaissaient socialement, Shawn et Lianna Fives.

Des années avant cette sortie, Nicole avait appris qu’en raison d’un trouble sanguin rare appelé PTT , si elle tombait enceinte, elle ou le bébé couraient un risque élevé de mourir.

L’adoption ou l’embauche d’un substitut étaient hors de question en raison du coût élevé, dépassant les 90 000 $.

Quelques amies ont offert de porter pour le couple (Nicole avait récolté et congelé ses œufs, le PTT n’étant pas génétique), mais pour diverses raisons, cela n’avait jamais fonctionné.

Lire aussi: Ronaldinho dévoile le nom du meilleur joueur qu’il a affronté

Cette nuit de décembre, Lianna (déjà mère de cinq ans) a annoncé une solution surprise: elle porterait un bébé pour les Barattini, gratuitement.

Les Barratini étaient abasourdis. «Pour voir leurs visages, leur excitation, je ne pense pas qu’ils l’aient cru eux-mêmes», se souvient Lianna.

«J’ai eu la chance d’avoir cinq enfants et ils sont tous incroyables et je ne pouvais pas imaginer ma vie sans eux», déclare Lianna, 37 ans. «Et voir cette famille si méritante m’a brisé le cœur.

Le 10 février 2017, Lianna a accouché de jumeaux, d’un garçon et d’une fille.

«Lianna et Shawn nous ont sauvé la vie», a déclaré Kevin, 35 ans, qui travaille pour la ville de Smithtown, dans l’état de New York, et qui est DJ. «Vous touchez le fond et vous pensez que c’est la fin de la route. Nous sommes littéralement bénis. Il n’y a pas de mots.”

Il y a environ six ans, Lianna avait entendu parler de l’incapacité de Nicole d’avoir des enfants par l’intermédiaire d’un ami commun.

À ce moment-là, Lianna avait entre ses deuxième et troisième enfants et estimait ne pas pouvoir être porteuse chez les Barattini avant d’avoir fini d’avoir sa propre famille.

À New York, la maternité de substitution contre rémunération est illégale. Toutefois, selon la procureure de la maternité de substitution, Melissa Brisman, l’avocat de la maternité de substitution est autorisé à porter un bébé gratuitement, ce qui est également connu comme étant un porteur de gestation.

Après la naissance du dernier enfant de Lianna, le 2 juin 2015, elle a décidé de devenir porteuse. Shawn, une directrice de pompes funèbres très occupée, lui a également promis d’aider davantage en matière de garde d’enfants.

«Au début, il était difficile pour moi de comprendre pourquoi elle voulait faire cela», déclare Nicole. “Elle est un ange. Elle voulait faire cela par la gentillesse de son cœur. “

Shawn a commencé à administrer à Lianna des injections d’hormones pour préparer son corps à l’implantation des embryons créés avec les œufs de Nicole et le sperme de Kevin.

Après une deuxième tentative de FIV réussie, les deux couples ont accédé à 95% de chaque rendez-vous chez le médecin avec l’obstétricien de Lianna, le Dr Richard Klein, parfois deux fois par semaine.

«Nous avons eu tellement de plaisir pendant l’accouchement», explique Klein, qui connaît Lianna depuis l’accouchement de son premier enfant, il y a plus de 13 ans.

Le cadeau de Lianna «était pour moi tout ce que vous pouviez faire pour un ami, faire quelque chose comme ça», dit Klein. “Quelle chose généreuse à faire pour un ami.”

Le jour de la fête du Travail, les couples – à cette époque, les amis les plus proches – ont créé une fête surprise commune pour faire-part de bébé pour 60 invités et inclure les enfants des Fives, âgés de 13 à 1 ans.

Bien que beaucoup de gens aient demandé à Lianna comment elle pourrait abandonner les bébés, «Nous avons dit: ‘Leurs brioches, mon four’, dit-elle. “J’aurai toujours une connexion avec les jumeaux, mais je n’ai eu aucun problème à les laisser partir.”

Le 10 février, les deux couples étaient dans la salle d’opération avec le Dr Klein pour une césarienne, nécessaire parce que l’un des bébés était en état de siège.

D’abord Dominic est né, suivi quelques minutes plus tard par Luciana.

«J’avais chaud et j’avais le vertige», explique Nicole. “Nous avons tout vu.”

Les Barattini nommèrent Lianna et Shawn les parrains des bébés. Nicole et Lianna, qui partagent le même anniversaire le 1 er mars, sont «plus proches que jamais, je n’ai pas de sœur, mais je la considérerais comme ça», dit Nicole. “Nous ne nous retenons pas, nous sommes ouverts, honnêtes et je me tourne constamment vers elle pour obtenir des conseils.”

Bien que beaucoup de gens aient demandé à Lianna comment elle pourrait abandonner les bébés, «Nous avons dit: ‘Leurs brioches, mon four’, dit-elle. “J’aurai toujours une connexion avec les jumeaux, mais je n’ai eu aucun problème à les laisser partir.”

Le 10 février, les deux couples étaient dans la salle d’opération avec le Dr Klein pour une césarienne, nécessaire parce que l’un des bébés était en état de siège.

D’abord Dominic est né, suivi quelques minutes plus tard par Luciana.

«J’avais chaud et j’avais le vertige», explique Nicole. “Nous avons tout vu.”

Les Barattini nommèrent Lianna et Shawn les parrains des bébés. Nicole et Lianna, qui partagent le même anniversaire le 1 er mars, sont «plus proches que jamais, je n’ai pas de sœur, mais je la considérerais comme ça», dit Nicole. “Nous ne nous retenons pas, nous sommes ouverts, honnêtes et je me tourne constamment vers elle pour obtenir des conseils.”

Source: People.com



Ad Carte Fidelyo

“Si vous lui disiez juste ‘Bonjour’, il se blessait pour 2 mois”, la plus grosse punchline d’Adebayor à Rosický

Le Togolais Julio Teko nominé au Zafaa Global Awards