Crédit photo : france24

“Elle me fait chier” : Emmanuel Macron tacle sévèrement une célèbre actrice

Emmanuel Macron et Marion Cotillard

Vous l’avez sans doute remarqué… Marion Cotillard se sert de sa notoriété pour agir au service de ses engagements. L’actrice phare du cinéma français est très attachée au climat et à la cause environnementale et elle le fait savoir. 

Il y a peu, l’actrice française, très appréciée de Hollywood, n’a pas hésité à tacler la politique écologique du président de la République, ainsi que de son gouvernement : 

« Ma foi en la politique a été vraiment mise à mal. C’est faire des promesses pour avoir une belle image et derrière ne pas les tenir du tout. Je trouve cela insupportable », a-t-elle affirmé dans une interview accordée au journal Le Parisien.

Des propos qui n’ont pas plu à Emmanuel Macron, provoquant alors un climat hostile entre lui et l’épouse de Guillaume Canet. « Elle me fait chier, Cotillard », a-t-il répondu, d’après le journal L’Obs, ce jeudi 14 octobre 2021. Ces propos auraient été assénés à Jean-Marc Dumontet, producteur de spectacles.

Malgré ce répondant violent de sa part, il lancera la Convention citoyenne pour le climat, peu de temps après.

Marion Cotillard n’est pas la même

Marion Cotillard n’est pas seule à subir les propos virulents du président. « Un jour Macron a dit à la table du Conseil des ministres : le déremboursement de l’homéopathie, c’est vraiment une connerie (…) », a confié François de Rugy, ancien ministre de la Transition Écologique. 

« Et là, il y a Agnès Buzyn qui se décompose. Elle me dit peu de temps après ‘Je ne sais pas quoi en penser. Est-ce que ça veut dire que tout est abandonné ? » , a-t-il raconté.

« Il a trop attendu, il le sait, multiplié les erreurs de jugement, depuis trois ans. Lui n’est jamais meilleur que dans le mouvement, quitte à froisser, à envoyer paître », affirme Jacques Attali, écrivain et haut fonctionnaire français. Selon lui, Emmanuel Macron ne serait « prisonnier que de lui-même ».

Plus d'articles
Plus de 60 migrants retrouvés morts dans un conteneur routier au Mozambique