Crédit photo : omega driving school

Elle oublie où sa voiture est garée, son médecin lui annonce qu’il lui reste 6 semaines à vivre

Plus qu’un trou de mémoire !

Mère de famille, Susie s’est rendu compte qu’elle oubliait les choses banales du quotidien, comme par exemple le trajet retour pour rentrer après une visite chez un ami ou l’emplacement où son véhicule était garé. Après avoir consulté un médecin, le diagnostic est tombé en avril 2018.

« J’ai eu un scanner cérébral. Ils ont trouvé une très grosse tumeur dans mon cerveau et m’ont dit de contacter mes proches dès que possible. Leurs mots étaient « ne le quittez pas une semaine » ». Les médecins ont par la suite annoncé que sa tumeur était inopérable et qu’il ne lui restait que « six semaines à vivre ». Mais Susie a défié les pronostics peu optimistes des docteurs. En plus d’avoir subi une chimiothérapie et changé sa manière de manger, elle a pratiqué le reiki et l’auto-hypnose. Résultat, la maman célibataire est aujourd’hui en rémission.

« Tout le monde était à peu près sûr que « j’étais en route », sauf moi et mon fils. J’avais le sentiment très fort que j’allais survivre. Personne ne croyait que cela arriverait, pas les médecins ou ma famille et mes amis parce que les choses n’allaient pas bien (…) Cela vous fait voir le monde très différemment. Cela change vos priorités. J’ai perdu toute peur, je n’avais plus peur de rien. C’était un moment merveilleux. Se faire dire que je n’avais que six semaines à vivre a été une période déterminante pour moi », explique-t-elle à nos confrères.

Avec Metrotime

Plus d'articles
Vianney révèle avoir eu le coronavirus : “J’ai eu des complications”