in ,

France : elle règle son addition au restaurant après 10 ans

2010-2020 : une mère de famille qui s’était enfuie sans payer d’un restaurant de Mulhouse avec ses quatre enfants a finalement réglé sa note après une décennie.

Bonne nouvelle pour le rappeur Orelsan

À l’époque des faits en 2010, la femme, dans une “situation désespérée” a quitté le restaurant au moment de payer la note de 50 euros rapporte L’Alsace. Prise de remords après tout ce temps, elle a décidé de réparer cet acte.

Guney Cokkaya, 23 ans et gérant du restaurant-kebab Le Bosphore, à Mulhouse, est tombé des nues en recevant la missive qu’un homme lui avait apporté de la part d’une dame souhaitant rester anonyme dimanche dernier. 

“Bonjour monsieur le patron du Bosphore. Je vous remets cette lettre avec 50 euros pour vous rendre votre argent. En 2010, j’avais mangé avec mes quatre enfants. Je venais de sortir d’un divorce, la situation était désespérée et je suis partie sans payer. Je me suis rappelée récemment de cette histoire. J’espère que vous me pardonnerez pour cela. (……) Pardonnez-moi, je regrette sincèrement”, dit la lettre.

Il jette une chaussure sur le Président sud-coréen et explique son geste (vidéo)

Alors âgé de 13 ans, le patron n’avait rien remarqué pas plus que son père qui dirigeait l’établissement au moment des faits. “Il ne s’en souvient pas. Mais il faut dire que, comme tout le monde dans la restauration, on en voit de toutes les couleurs ! ”, lâche le gérant.

À la plus grande surprise de Guney Cokkaya, l’affaire a été largement relayée sur les réseaux sociaux. Pour lui, c’est une belle leçon à retenir : “Il ne faut pas juger les gens trop vite !”, conclut-il.



0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaire
Pentagone

Ovnis : le Pentagone va t-il mettre fin aux secrets ?

Apple : la date de sortie des nouveaux iPhones repoussée