Elle simule un cancer en phase terminale pour financer son mariage

Une femme a simulé un diagnostic de cancer en phase terminale pour convaincre ses amis de payer pour son « mariage parfait », selon Metro UK.

Grâce à ce mensonge, Toni Standen, 29 ans a obtenu près de 8.500 £ pour qu’elle et son partenaire James puissent avoir le jour qu’ils méritaient.

Pour atteindre son objectif, Standen a dit qu’elle avait contracté un cancer qui avait atteint « son cerveau, ses os et était partout ». Dans son jeu d’actrice, elle s’était même rasé la tête, et avait donné des interviews dans les journaux locaux pour obtenir plus de soutien.

 La jeune femme expliquait qu’elle voulait que son père Derek, qui était lui-même en train de mourir d’un cancer, l’accompagne dans l’allée et il est malheureusement décédé avant son mariage, mais avait enregistré un message vidéo à diffuser aux invités.

Pour exprimer leur soutien à Mme Toni, le club d’Everton avait également enregistré un film avec leurs meilleurs joueurs. Une fois entrés en possession de l’argent, les jeunes mariés ont ensuite passé leur lune de miel en Turquie et ont fait un voyage en Allemagne, en République Tchèque, en Autriche, en Hongrie et en Italie.

Mais les amis ont rapidement eu des soupçons lorsqu’elle a annoncé avoir attrapé le coronavirus. C’était la « trahison ultime », ont-ils expliqué au Daily Mirror.

Elle risque désormais une peine de prison après avoir plaidé coupable de fraude. Cheryl Aston, une amie d’université qui a fait un don de 525 £, a déclaré au Mirror : « Elle aurait pu gagner un Oscar, son jeu était si bon. Elle nous a tous trompés. Elle m’a dit qu’elle était mourante. Je me souviens qu’elle m’a dit que son cancer était réapparu et qu’il était en phase terminale. Elle m’a dit que cela s’était propagé à ses os et à ses organes. J’étais dévasté, tout le monde l’était».

En février de cette année, sa page Facebook avait annoncé sa mort. Elle avait imputé ce message à des pirates informatiques. À en croire un ami elle l’avait fait pour attirer l’attention pour voir ce que les gens diraient d’elle si elle mourait.

Avec Metrotimes

Plus d'articles
Togo/Concours de recrutement d’enseignants : la date des épreuves écrites est reportée