in

La femme d’un pasteur tente de se suicider après avoir envoyé par erreur sa vidéo nue dans le groupe WhatsApp de l’église

Elle tente de se suicider après avoir envoyé par erreur sa vidéo nue dans un groupe WhatsApp

La femme d’un pasteur ghanéen qui avait diffusé par erreur des vidéos d’elle où elle était nue, aux membres de l’église, via l’application WhatsApp a tenté de se suicider, suite à la tournure qu’ont pris les événements.

Lire aussi : Togo – Emplois : 10 conseils pour écrire un ‘CV parfait’

Selon les informations rassemblées par les sites ghanéens, la femme, agée d’environ 35 ans, allaite un enfant de 6 mois. Elle a essayé d’envoyer des vidéos d’elle à son mari qui était en voyage hors du pays. Que fut sa surprise, quand elle a réalisé son erreur après avoir appuyé le bouton d’envoi sur son téléphone. Et ce, au groupe WhatsApp des membres de l’église.

La femme a tenté de se suicider en buvant un poison liquide, mais l’intervention rapide de la famille et des amis, qui avaient un regard sur elle après la diffusion des photos et vidéos, lui a sauvé la vie.

Les informations disent que la femme a envoyé le message ” C’est tout à toi quand tu reviendras “. Les membres de l’église appartenant au groupe qui ont reçu les photos, les vidéos et messages étaient choqués et outragés. Ils ont essayé d’appeler la femme du pasteur qui ne voulait pas répondre. Ils ont ainsi commencé à quitter le groupe.

Lire aussi : Togo : le gouvernement va réhabiliter et bitumer 600 km de route d’ici 2020

Dans deux vidéos de 58 et 31 secondes, elle est vue faisant face à la caméra, agenouillée, agitant son bassin et se caressant simultanément. Fait choquant, on croit entendre un enfant pleurer à l’arrière-plan, mais la dame qui semble s’amuser, fait la sourde oreille à l’enfant.

Il est donc important d’éviter de vouloir immortaliser ses moments intimes en photos ou vidéos, au risque de tomber sur des situations pareilles.




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

[Vidéo] A genoux, il demande la jeune femme en mariage devant tout le quartier…la réponse est terrible !

En Indonésie, un villageois se lance dans 800 km à pied en marche arrière à la rencontre du président (vidéo)