Elle tue une femme enceinte pour voler son foetus ; les faits

Une Américaine de 29 ans avait tué une femme enceinte afin d’extraire et de voler le foetus qui était dans son ventre. Taylor Parker, qui risque la peine de mort, est jugée depuis lundi.

Elle avait fait croire à son petit ami et à ses proches qu’elle attendait un enfant pendant des mois, évoquant sa grossesse – fictive – sur les réseaux sociaux et allant jusqu’à s’acheter un faux ventre en silicone.

En réalité, elle ne pouvait plus avoir d’enfant, ayant subi une ablation de l’utérus. Le 9 octobre 2020, Taylor Parker était allée chez Reagan Simmons-Hancock, jeune femme de 21 ans qui était dans les derniers mois de sa grossesse, et lui avait assené plus d’une centaine de coups de couteau.

Après lui avoir ouvert le ventre pour lui prendre son fœtus, elle s’était enfuie. Taylor Parker avait été arrêtée peu après, à une quinzaine de kilomètres du lieu du meurtre, au volant de sa voiture, le nouveau-né sur ses genoux.

Elle avait assuré qu’elle venait d’accoucher. Le bébé, hospitalisé, n’avait pas survécu.

Avec Le Parisien

Similaires