Elon Musk a fait des dégâts : un des responsables de Twitter a vomi après que le milliardaire lui a ordonné de licencier des employés

Partager l'article sur :

Un responsable de Twitter a vomi dans une poubelle après que le nouveau PDG Elon Musk lui a ordonné de licencier des centaines d’employés. L’information a été révélée dans un rapport du New York Times publié le vendredi 11 novembre.

Le média s’est entretenu avec 36 anciens et actuels employés de Twitter depuis le rachat par Elon Musk à hauteur de 44 milliards de dollars. Un message largement partagé sur Slack a indiqué que jusqu’à 3 738 travailleurs pourraient être licenciés.

Les employés ont immédiatement commencé à dire au revoir et à échanger des informations, a rapporté le Times.

“Un responsable de l’ingénierie a été approché par les conseillers de M. Musk avec une liste de centaines de personnes qu’il devait laisser partir. Il a vomi dans une poubelle près de ses pieds”, a indiqué le journal.

Le 3 novembre, les employés ont reçu un e-mail indiquant qu’ils seront informés de leur statut au sein de l’entreprise le lendemain matin. Le 4 novembre, la moitié de la main-d’œuvre de Twitter était partie, dont 80 % de son personnel d’ingénierie.

Ceux qui sont restés “ont dormi dans le bureau pendant qu’ils travaillaient à des horaires exténuants pour répondre aux ordres de M. Musk”, selon le rapport.

Pour faire fonctionner l’entreprise, Elon Musk aurait dit aux employés : “Ceux qui sont capables d’aller jusqu’au bout et de jouer pour gagner, Twitter est un bon endroit. Et ceux qui ne le sont pas comprennent parfaitement, mais Twitter n’est pas pour vous.”

Dans un geste embarrassant, des dizaines de travailleurs licenciés ont été invités à revenir parce que certains ont été licenciés par erreur et d’autres ont été licenciés avant que la direction ne se rende compte que leur travail et leur expérience sont potentiellement précieux pour aider à créer de nouvelles fonctionnalités avantageuses pour le réseau.