Émeutes au Capitole : une partisane de Trump arrêtée après le “vol de données” de Nancy Pelosi

Une partisane de Donald Trump, soupçonnée d’avoir volé un ordinateur portable ou un disque dur dans le bureau de la démocrate Nancy Pelosi pendant les émeutes du Capitole américain, a été arrêtée, rapporte BBC News.

Riley June Williams, 22 ans, originaire de Pennsylvanie, est accusée d’être entrée violemment et illégalement dans le bâtiment du Capitole, et d’avoir eu une conduite désordonnée.

Un ancien partenaire romantique avait fait une déclaration sous serment que Mme Williams avait l’intention de vendre les données aux services secrets russes.

Cinq personnes sont mortes après qu’une foule pro-Trump a pris d’assaut le Congrès le mercredi 6 janvier.

Le cas de Mme Williams fait partie des plus de 200 dossiers ouverts depuis que les partisans du président ont pénétré de force dans le bâtiment du Capitole, alors que les législateurs se réunissaient pour confirmer la victoire électorale de Joe Biden.

Le lundi 18 janvier, Mme Williams a été arrêtée dans le Middle District de Pennsylvanie, comme le disent les dossiers de la police.

Mme Williams s’était rendue aux autorités, ont déclaré des sources à CBS News.

L’acte d’accusation énumère « l’entrée ou le séjour en connaissance de cause dans un bâtiment ou un terrain interdit sans autorisation légale, l’entrée avec violence et la conduite désordonnée sur le terrain du Capitole ». Il ne fait aucune mention des allégations concernant les données. Le FBI serait toujours en train d’enquêter sur ces allégations, qui ont été portées dans une déclaration sous serment présentée par un agent du FBI à un tribunal.

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
PSG : la riposte de Neymar aux attaques du Barça