Emma Lohoues : ''Je ne pourrai pas supporter ça. Ma fille... allait mourir" (vidéo)
Crédit Photo : Facebook

Emma Lohoues : l’ex-compagne de DJ Arafat affole la toile avec ce message fort

Occupant la première place du Top 10 des femmes les plus influentes des réseaux sociaux, Emma Lohoues a l’habitude d’attirer les regards des internautes à travers des photos, des publications et surtout des sorties médiatiques.

La business woman étale souvent sa vie luxueuse sur la toile afin d’en mettre plein la vue pour encourager ses jeunes sœurs à croire en leur rêve.

Dans une récente sortie médiatique, Emma Lolo a conseillé aux filles d’être très sélectives dans le choix de leurs compagnons. À en croire l’ex copine de DJ Arafat, les filles se font draguer par les gens qui valent moins parce qu’elles ne se donnent pas une conviction.

« Vous vous mettez à un niveau où n’importe qui peut vous draguer. Et vous vous plaignez que c’est toujours les mêmes gars qui vous font la cour et se foutent de vous après. Ce n’est la faute à personne d’autre que vous-mêmes. C’est votre propre faute », a-t-elle indiqué.

Dans la suite de ses propos, Emma Lolo a conseillé aux filles de changer de niveau si elles aspirent tirer des gars bien posés et pimpants dans leur filet.

« C’est à vous de changer de level de gars. Si vous vous mettez à certains niveaux, vous aurez des soupirants de ce même niveau.

Le boutiquier ne peut pas sortir de son magasin pour draguer une dame posée qui est dans son véhicule. C’est plutôt la nounou qu’on envoie faire des emplettes dans son magasin que le boutiquier peut draguer. Donc, c’est où vous vous placez qu’on vous drague » a-t-elle confié à Media Prime.

Les propos de la femme d’affaires ont très vite suscité des réactions mitigées sur la toile. Pendant que certains internautes jetaient des fleurs à la belle actrice pour ce conseil, d’autres n’ont pas hésité à exprimer leur indignation face à ces propos qui pourront pousser certaines filles vers des ambitions démesurées.

Plus d'articles
Tanya Roberts : décès de l’ancienne “James Bond girl”