Emmanuel Macron accro aux SMS : cette « nébuleuse qu’il entretient à distance »

Emmanuel Macron a changé beaucoup de choses à son arrivée à l’Élysée. Le président a même modifié la façon de faire de la politique, qui préexistait depuis des décennies avant son entrée au Palais. Avec lui, finie la valse des visiteurs du soir. Le chef de l’État recevrait moins, mais consulterait encore davantage… par SMS. C’est plus moderne, plus rapide et plus personnel.

Désormais, avec lui, il n’y aurait plus besoin d’attendre pour exprimer son ressenti. Et ce serait réciproque. « Le président arrose d’émoticônes une nébuleuse qu’il entretient à distance, tant le goût du secret est son mode de fonctionnement », raconte le journaliste Renaud Revel dans un extrait de son livre Les Visiteurs du soir publié chez Plon ce jeudi 21 janvier, relayé par L’Obs.

Parmi les personnalités qui échangeraient régulièrement avec le président, on retrouve notamment l’essayiste Alain Minc. Il aurait vanté les mérites de Ségolène Royal, au moment de la démission de Nicolas Hulot à l’été 2018, pour qu’elle puisse récupérer son portefeuille de ministre de l’Écologie qu’elle lui avait cédé l’année précédente.

Mais les textos qu’Emmanuel Macron reçoit ne sont pas toujours suivis d’effet. « Oublie ça. Elle va me faire chier », aurait répondu le président à Alain Minc selon le récit de Renaud Revel. Pour l’impôt à la source, Alain Minc avait aussi tenté de faire changer d’avis Emmanuel Macron qui aurait un temps hésité, mais sans succès. Pendant la crise des Gilets jaunes, les envois de SMS se seraient intensifiés. Par ce moyen, il aurait consulté « à tout-va ». « Que dois-je faire ? », aurait-il demandé à un important avocat et à un journaliste connu.

Le panel de personnalités communiquant par SMS avec le président est très grand. Geneviève de Fontenay dévoile régulièrement le contenu des messages qu’elle échange avec Emmanuel Macron. Idem pour Patrick Sébastien. En novembre 2019, dans C à vous, l’ancien présentateur du Plus Grand cabaret du monde avait dévoilé avoir passé « une heure avec lui à propos des Gilets jaunes ». « Je pense qu’Emmanuel, il envoie des SMS groupés à des gens et il a raison. Parce qu’il va prendre un mec comme moi, [et] il va en prendre d’une autre classe… », avait révélé l’animateur sur France 5. Une stratégie qui lui permet peut-être d’avoir une vision encore plus complète de la société.

Avec Gala.

Plus d'articles
Cette Chinoise reçoit la palme de la «plus belle hôtesse de l’air» du monde ! (photos)