Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

> >

EMPRETEC : as-tu l’étoffe pour le business ?

Facebook
Twitter
WhatsApp
Chefs d’entreprise récompensés au cours du AFRICA CEO FORUM 2016 (Image illustrative)
Chefs d’entreprise récompensés au cours du AFRICA CEO FORUM 2016 (Image illustrative)

Quel est le secret des entrepreneurs qui réussissent ? ou du moins, quels comportements et postures adoptent-ils au quotidien au cours de leur aventure entrepreneuriale pour réussir ? Telles sont quelques-unes des questions qui trouveront réponse au cours de la formation de la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED) qui se tiendra du 5 au 10 septembre prochains à Lomé.

Elle est destinée aussi bien aux entrepreneurs confirmés qu’à ceux qui veulent se lancer. Elle vise à améliorer les comportements des entrepreneurs en leur permettant de transcrire leurs idées en actions et ainsi à développer leurs entreprises selon la méthodologie EMPRETEC. Une méthodologique développée par la CNUCED basée sur des observations et des travaux de recherches effectuées par des enseignants de l’Université américaine de Harvard.

‘Quels que soient les pays et quelles que soient les entreprises, il existe des comportements-types communs aux entrepreneurs qui réussissent. L’idée de la formation EMPRETEC est de développer chez les entrepreneurs togolais ces comportements de manières à leur donner plus de chance pour la réussite de leurs affaires’, a expliqué Naka Gnassingbé-De Souza, Directrice de l’Agence nationale de Promotion et de Garantie de financement des PME/PMI.

‘Il s’agit de permettre aux participants d’évaluer de manière objective leur profil entrepreneurial. Tout le monde pense qu’il peut réussir dans les affaires, mais après cette formation, on se classera pour savoir si l’on est doté de capacités et aptitudes nécessaires pour réussir son business. Ceux en qui les compétences auront été détectées, elle leur permettra de partir avec des outils existants pour faire éclore cela’, a-t-elle ajouté.

Il faut noter que le Togo est le troisième pays de l’espace UEMOA à bénéficier d’une telle formation après le Bénin et le Sénégal. Et cette formation est la troisième du genre après celles des années 2013 et 2014.