L’Autriche permet depuis dimanche aux hommes de partir en congé paternité pour une durée d’un mois, indemnisé à hauteur de 700 euros.

C’est une législation qui évolue sur le plan international dans plusieurs pays, et qui concerne désormais l’Autriche. Depuis dimanche, ce pays de 8,8 millions d’habitants permet aux hommes de partir en congé paternité pour une durée d’un mois.



Tout employé en faisant la demande sera indemnisé à hauteur de 700 euros par la sécurité sociale. La mesure instaurée en 2017 bénéficiait aux seuls fonctionnaires, les employeurs du privé pouvant refuser cette mise en disponibilité.

Lire aussi: RSA: la championne du monde de karaté “Baby Lee” Jegels abattue par son petit ami

Pour inciter ses citoyens de sexe masculin à partir, l’Autriche a conditionné l’aide à une prise immédiate du congé, consécutif à la naissance. Proposé par les sociaux-démocrates et voté aussi par l’extrême droite, malgré la résistance des milieux économiques, l’amendement était porté par les représentantes des femmes au sein des organisations syndicales.

Les lesbiennes dont les partenaires ont conçu un enfant par procréation médicale assistée, les couples homosexuels adoptants et les familles d’accueil sont aussi en mesure de réclamer ce nouveau droit.