En images : le monde fête le passage à l’année 2021

A la faveur du décalage horaire, certaines localités du globe ont déjà basculé dans l’année 2021, en attendant d’être suivies par le reste du monde.

La planète a commencé, jeudi 31 décembre, à tourner la page de l’année 2020 avec des foules moins denses que d’ordinaire. Après des mois de restrictions voire de confinement, la pandémie de coronavirus contraint des milliards de personnes à célébrer chez eux le passage au Nouvel An. Avec plus de 1,7 million de morts et 82 millions de personnes infectées dans le monde en un an, la fin de cette année ne ressemble à aucune autre dans les mémoires.

Le petit archipel des Kiribati et les îles Samoa, dans le Pacifique, ont été les premiers à basculer en 2021, bientôt suivis par la Nouvelle-Zélande et l’Australie.

Dans la ville chinoise de Wuhan, d’où la pandémie est partie, des milliers de personnes se sont rassemblées dans des lieux publics du centre-ville pour le compte à rebours de 2021. Retour en images sur ce réveillon historique.

Le passage à la nouvelle année a été marqué par un concert et un feu d’artifice dans un parc de Christchurch, en Nouvelle-Zélande
Le traditionnel feu d’artifice de Sydney a été raccourci mais a bien eu lieu, suivi à la télévision par les Australiens priés de rester chez eux
En Russie, le premier feu d’artifice de l’année a été tiré depuis Vladivostok, dans l’extrême est du pays, où un château de glace et un sapin trônaient
Le feu d’artifice de Taipei a été tiré depuis le 10e plus haut gratte-ciel du monde, qui culmine à 509 mètres.
Le feu d’artifice à Bangkok, en Thaïlande, a dû rivaliser de couleurs face aux bateaux lumineux massés sur la rivière Chao Phraya.
A Bassorah, en Irak, la grande roue de la ville a accueilli des visiteurs pendant le feu d’artifice et le passage des nacelles devant la Lune.

Source : franceinfo

Similaires