in

En plein coronavirus, Trump savoure les audiences de ses conférences

Pendant que le monde entier a les yeux rivés sur la pandémie de coronavirus qui l’assiège actuellement, le président américain est préoccupé par sa notoriété.

Pour juger de sa popularité, il passe son temps à suivre les audiences télévisées des programmes qui parlent de lui.

“Les audiences de mes conférences de presse sont si bonnes”, a tweeté Donald Trump le dimanche 29 mars.

Coronavirus au Nigeria : Lagos et Abuja en confinement dès ce lundi 30 mars

Les conférences de presse quotidiennes qu’il donne sur le coronavirus, lui en mettent déjà plein la vue à telle enseigne qu’il a pris la peine de citer longuement un article du New York Times, qu’il n’hésite pourtant pas à taxer de “fake news”. 

“Le président Trump est un succès d’audiences. Depuis le retour des briefings quotidiens de la Maison Blanche, Trump et ses conférences sur le coronavirus attirent environ 8,5 millions de personnes sur les chaînes d’information, soit autant que l’épisode final de ‘The Bachelor’”, a recopié Trump. 

“Ce lundi, sur Fox News, pas moins de 6,2 millions de personnes l’ont regardé, un score incroyable pour une chaîne du câble à 18 h, plutôt digne d’une sitcom populaire en prime-time”, continue-t-il de citer. 

Etats-Unis : Donald Trump a fait le test du coronavirus

Et pourtant, selon Huffpost, l’article parlait avant tout du dilemme des chaînes entre réaliser de bonnes audiences et ne pas diffuser sans filtre ni contradiction les mensonges parfois proférés par le président pendant ces briefings. 

Dans un autre tweet, Donald Trump a accusé les journalistes de souhaiter à tout prix l’échec de son gouvernement face à cette pandémie. “Cela n’arrivera JAMAIS !” a-t-il écrit.

Des voix se sont élevées au sein de certains médias pour déplorer la tournure prise par les rendez-vous de points du président, sensés informer, expliquer, rassurer la population. 

Ce village italien totalement épargné par le coronavirus va faire l’objet d’une étude

Il s’avère qu’à ces moments, le discours de l’ancienne star de l’émission de télé-réalité “The Apprentice” balance entre des explications sur l’urgence sanitaire et des attaques virulentes contre les élus démocrates ou des considérations purement électorales.

Les médias américains ne sont plus sur la même longueur d’onde. Alors que CBS, NBC et CNN ont viré de bord ces derniers jours et reprennent l’antenne sans attendre le départ du magnat de l’immobilier, Fox News lui le retransmet en intégralité.

Coronavirus / UEFA : une réunion de crise annoncée pour le 1er avril

Damso clashe violemment Booba et Niska dans son dernier clip