in

En pleine crise de Covid-19, le Cameroun fait face à une épidémie de choléra

Le Cameroun, qui peine à maîtriser la pandémie de Covid-19, va devoir affûter les armes contre un nouvel ennemi : le choléra. Selon les autorités locales, la maladie a déjà fait 4 victimes et une vingtaine de cas sont enregistrés à Douala, la capitale économique.

Cameroun / Coronavirus : l’Evêque de Douala annonce avoir trouvé un traitement contre le Covid-19

Le 13 mai dernier, Valentin Epoupa, le maire de la ville touchée par l’épidémie, alertait déjà sur les risques de propagation avec le retour des pluies.

Face à la résurgence de cette infection, l’autorité municipale de la localité craint le pire. Elle a d’ailleurs attiré l’attention sur les facteurs de propagation du choléra. « L’insalubrité est la principale cause de propagation de cette maladie dans cet arrondissement. Par ailleurs, le personnel de santé doit être assisté dans ce combat sinon cela va engendrer d’autres problèmes graves », a précisé Valentin Epoupa à la presse.

Dans plusieurs quartiers, le choléra est endémique et surgit régulièrement à cette période de l’année, marquée par une petite saison des pluies.

Alors que le Cameroun enregistre déjà plus de 4.000 cas testés positifs au Covid-19 pour 150 morts, le retour de l’épidémie dans la ville de Douala, l’une des communes du pays les plus touchées par la pandémie, est une nouvelle épreuve à ne pas prendre à la légère.

Pour le Dr Kevine Laure Nkaghere, médecin-chef du district de santé de Japoma où l’on recense une vingtaine de cas infectés, « il faut effectivement craindre le pire ».

Cameroun : des soignants malades du Covid-19 se ruent sur le remède magique de Mgr Kleda

« Plusieurs autres localités de la région sont déjà touchées. Le quartier le plus affecté c’est la Dibamba. On a également détecté des cas à Bonassama et à Mboko », poursuit-elle.

Fin avril dernier, Serge Espoir Matomba, ancien candidat à la présidentielle de 2018 et conseiller municipal du 4e arrondissement de Douala, signalait déjà, dans un message sur Twitter, 3 décès dus au choléra, dans un contexte où la pandémie de Covid-19 cristallisait alors toute l’attention.

Togo: Le prix du kilo de coton fixé à 225 fcfa

Coronavirus : l’international sénégalais Krepin Diatta rapatrié de France