Enfants à vendre à 600 mille FCFA chacun : une femme installe une usine à bébés, embauche des hommes pour enceinter les filles

Dans ce qui peut être décrit comme une autre méchanceté d’un humain à l’autre, deux femmes ont été arrêtées pour avoir exploité une usine de bébés dans l’État d’Ogun, au Nigeria.

Les femmes arrêtées ont été identifiées comme étant Christiana D’ivoire Iyama et Margaret Ogwu. Elles ont été arrêtées par des hommes du commandement de la police de l’État d’Ogun, rapporte PM News.

Selon le porte-parole du commandement, sp Abimbola Oyeyemi, dans un communiqué de presse mis à la disposition des journalistes à Abeokuta, les suspects ont été arrêtés à la suite d’informations reçues par la police au quartier général de la division d’Agbado.

« Sur la base de ces informations, la division DPO Agbado, SP Awoniyi Adekunle a mobilisé ses détectives dans la zone où lesdites Christiana D’ivoire Iyama et Margaret Ogwu ont été arrêtées. L’enquête préliminaire a révélé que Margaret Ogwu était l’une des filles hébergées par Christiana D’ivoire qui a employé le service d’un homme pour l’enceinter et a récupéré l’enfant à la livraison, qu’elle a vendu au taux de 400 000 nairas (plus 600 mille FCFA) à l’un de ses clients. »

Oyeyemi a ajouté que la suspecte avait également avoué à la police qu’elle avait vendu jusqu’à trois enfants de femmes différentes à ses différents clients.

La police découvre une usine de bébés à Lagos et sauve 19 femmes enceintes

Pendant ce temps, une usine de bébés dans un camp de détention dans la région d’Ikotun à Lagos a été découverte par le commandement de la police de l’État après des semaines de surveillance étroite et d’utilisation des rapports de renseignement.

Les policiers ont également secouru 19 filles enceintes (âgées de 15 à 28 ans) et un bébé d’un jour. Les policiers ont pu arrêter les soignants, infirmiers des ravisseurs et les opérateurs des hôtels dans lesquels les filles enceintes étaient cachées.

Similaires