Les frites, sont-elles en réalité bonnes pour la santé ? Des chercheurs japonais travaillent sur ce sujet. Ils ont proposé de lutter contre la calvitie en utilisant un élément se trouvant à l’intérieur de ces dernières.

Les frites pourraient contribuer à la lutte contre la calvitie. C’est ce qu’a révélé un groupe de scientifiques japonais, selon le journal Metro. Les chercheurs ont réussi à cultiver des embryons de follicules pileux en utilisant du polydiméthylsiloxane. Cette substance est ajoutée dans les frites pour que l’huile ne mousse pas trop. De plus, elle passe à travers de l’oxygène: ce qui aide à la production de follicules pileux.



À l’aide de polydiméthylsiloxane, il a été possible de faire pousser 5.000 embryons. Ils ont été transplantés sur des souris, et quelques jours plus tard des mèches de cheveux ont poussé. D’après le professeur Junji Fukuda de l’université nationale de Yokohama, les follicules pileux «répètent le cycle de vie des cheveux ordinaires». Les expériences préliminaires ont montré que la méthode fonctionnait pour l’homme.

La perte de cheveux est un problème qui n’a pas de traitement définitif. En novembre 2017, il avait été annoncé que des scientifiques sud-coréens étaient en train de mettre au point un produit chimique pour lutter contre la calvitie. Les expérimentations effectuées sur des souris ont prouvé que 28 jours plus tard la croissance des cheveux chez les animaux avait repris.

Avec Sputnik