La semaine dernière, les réseaux sociaux étaient en ébullition après la publication de la vidéo mettant en évidence les ébats sexuels du chanteur congolais Bondongo Kabeya alias Héritier Watanabe avec Naomie.

Dj Arafat : Tina Glamour porte de graves accusations contre Kpatcha et Agban



Plus tard, le musicien avait été interpellé le samedi 16 novembre 2019 suite à un mandat d’arrêt émis par le parquet près le Tribunal de Grande Instance de Gombe, pour cette affaire de sextape. L’homme avait été ensuite libéré le lundi 18 novembre dans la soirée.

Dans un entretien accordé à Mboté, le chanteur explique que la vidéo de la sextape était en fait truquée.

Etats-Unis : Un détenu meurt, est réanimé, puis déclare avoir effectué sa perpétuité

« D’abord, je n’ai pas encore le droit de parler. C’était une vidéo truquée, l’image étant montée dans un ordinateur. J’ai blessé le cœur de maman, j’ai blessé le cœur de la femme » a expliqué Héritier Watanabé.

Davido en passe de devenir l’artiste le plus riche du continent africain avec un nouveau contrat

De son côté, Naomie Mbando menace de porter plainte contre l’artiste congolais. ”Je vais porter plainte contre Héritier. Mon mari m’a quittée à cause de lui. Mes enfants me détestent également à cause de lui. Que dirais-je à mes enfants ? Pourtant, je lui interdisais de filmer mais il n’a pas compris. Pourquoi Héritier peut me faire ça? Je ne lui pardonnerai jamais toute ma vie. Il doit me payer pour ça”, a-t-elle lâché dans une note vocale diffusée sur la toile.

Des déclarations qui jettent des doutes sur la nouvelle sortie de l’artiste Héritier Watanabe.

Avec Senenews