Enseignement supérieur au Togo : vers une démarche qualité conforme aux exigences du CAMES

CEVestUn atelier d’échange sur les questions d’assurance qualité conforme aux exigences du CAMES (Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur et la Recherche) dans les universités publiques et privées du Togo a réuni ce mardi à Lomé, les dirigeants des établissements membres de la CEVEST (Convention pour l’Excellence et la Valorisation de l’Enseignement Supérieur au Togo).

Cet atelier présidé par le Prof. Mawuéna Gumédzoé, Président de la CEVEST en présence du Prof. Assih Toyi, Directeur de l’enseignement supérieur, représentant le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, a permis d’initier ces dirigeants à la culture de la bonne gouvernance et aux critères de qualité d’une université de rang mondial.

Pour le Prof. Toyi Assih, l’assurance qualité permettra de veiller aux programmes et aux cursus offerts aux étudiants dans les établissement afin de les faire franchir les huit étapes pour une reconnaissance et une accréditation du CAMES, garant de la qualité de l’enseignement supérieur et la recherche en Afrique.

Pour rappel, la CEVEST lancée le 20 février dernier, est un creuset ouvert à tous les établissements publics et privés d’enseignement supérieur soucieux de partager les valeurs d’excellence. Elle ambitionne développer entre les secteurs public et privé, la co-diplômation pour former selon les besoins identifiés dans le monde socio-économique et initier ses membres à une démarche qualité sur plan de l’enseignement.

Kao Marc/Kolani Tob

Plus d'articles
Appel à candidatures pour les bourses de Master de l’Université Senghor à Alexandrie pour la rentrée 2018