“Nous avons lu votre CV mais pouvez-vous nous résumer votre parcours professionnel ?”, voilà une demande classique des recruteurs qui cherchent à donner du contexte et du lien aux informations qu’ils connaissent déjà. Comment réussir l’exercice sereinement ?


Lire aussi : Gabon : Ali Bongo de retour aux affaires

Sur le papier, la demande est simple et votre discours est peut-être déjà rodé. Pour autant, vous postulez à des offres qui, si elles se ressemblent dans l’intitulé de poste, peuvent être assez différentes dans les attentes énoncées et la culture des entreprises. Vous avez tout intérêt à adapter les focus que vous ferez sur votre parcours professionnel.

Suivez votre fil conducteur

Si vous vous perdez ou faites des aller-retour dans la chronologie, vous allez desservir votre propos. Comme sur votre CV, le fond comme la forme sont importants. L’histoire doit être agréable à écouter pour donner de la lisibilité au fond. Selon les recruteurs, vous serez interrompu ou non pendant votre récit, veillez à garder le fil conducteur, même si le déroulé de votre parcours est ponctué de questions ou de demande de précisions.

Évitez l’accumulation de détails

Contentez-vous de garder les informations qui intéresseront le recruteur, vous êtes là pour le convaincre et non pour raconter cet épisode de votre carrière dont vous êtes très fier mais qui est un peu loin du poste que vous cherchez à décrocher. Évitez également les préambules trop longs, venez-en au fait sans tergiverser.

Lire aussi : Emplois : avec le CV de demain, il sera plus difficile de mentir

La clé : se préparer et s’entrainer

Vous pouvez demander à un proche de jouer les recruteurs pour mettre à l’épreuve la présentation que vous avez préparée. N’hésitez pas à garder à l’œil votre montre ou votre smartphone pour éviter de faire trop long. Aussi passionnant que soit votre parcours, vous ne pouvez pas consacrer 30 mn à cette présentation.

Anticipez les questions que le recruteur pourrait vous poser

Si vous êtes bien préparé, vous serez serein au moment de dérouler votre parcours. D’autant plus serein que les questions du recruteur viendront peut-être éclairer ces étapes dont vous êtes particulièrement fiers. Attention cependant à rester vigilant : trop détendu, vous pourriez ne pas voir venir une question plus délicate.

La bonne posture ? Restez concentré, mais pas méfiant. Vous êtes bien préparé et les recruteurs savent le voir et l’apprécier !

Avec Regionsjob