L’entretien d’embauche est une expérience stressante, et ce, même quand on est bien préparé. Pour éviter de perdre vos moyens, gardez en tête qu’il n’y a pas UNE bonne réponse. Restez zen, et pas besoin de répondre du tac au tac.


Ces questions en apparence tordues ont pour objectif d’évaluer votre réaction en cas de stress, d’inconfort. Voici quelques conseils pour rester au contrôle de la situation.

Pour y voir plus clair, elles sont classées en trois catégories :

Lire aussi : Pleurer n’est pas un signe de faiblesse ; c’est un signe d’intelligence émotionnelle !

Les questions cérébrales :

“Combien de stations de métro y a-t-il dans Paris ?” – Entretien de Junior Consultant chez Wavestone

Le conseil de Mathieu Moisan, directeur du cabinet de recrutement Walters People : 

“Ne paniquez pas. Le recruteur ne vous jugera pas tant sur la réponse en elle-même que sur la réflexion que vous êtes capable de mener, et sur la manière dont vous restituez votre mode de pensée, qui doit être concise et intelligible à l’oral. Dans tous les cas, ne le laissez pas sans réponse. Un “je ne sais pas” serait mal perçu par le recruteur. Retenez que ce type de questions n’existe que pour tester votre capacité à construire un raisonnement et à faire face à l’imprévu.

Dans ce cas par exemple, basez-vous sur le nombre de lignes de métros. Estimez le nombre d’arrêt en moyenne. Et ensuite, expliquez votre raisonnement. Si vous êtes parvenu(e) à conserver votre calme et à vous exprimer clairement dans ce cheminement, vous avez assuré l’essentiel”.

“Combien d’avions s’envolent de l’aéroport Paris CDG chaque jour ?”  – Entretien de Data Analyst chez Criteo

Le conseil de Cyril Capel, secrétaire de l’association de recruteurs A Compétence Egale :

“Comme dans le cas précédent, le chiffre exact n’est pas le plus important. Dans ce type de situation, le recruteur veut voir votre capacité à faire des calculs mentaux. L’idée est de voir comment vous utilisez vos capacités cognitives. Le recruteur veut évaluer votre logique. Etes-vous capable de faire des liens opérationnels ?

Ici, vous commencez par estimer le nombre de pistes, le nombre de vols, le temps de travail des pilotes de lignes. Appuyez-vous sur des informations qui peuvent vous orientez vers la bonne réponse. Là encore, ce qui compte, c’est votre capacité à trouver une solution.”

“Expliquez-moi la différence entre la wifi et la 4G. “ – Entretien de Customer Success Manager chez Tiller

Le conseil de Cyril Capel, secrétaire d’A Compétence Egale :
“Le recruteur veut vérifier la culture numérique du candidat. Il pose donc une question de culture générale avec un vernis technique. C’est aussi un moyen de vérifier votre curiosité. L’objectif est de voir votre capacité à rebondir face à la difficulté.”

“Combien mesure l’angle des aiguilles quand la montre indique 15h15” – Entretien de Consultant Qualité chez Altizem

Le conseil de Cyril Capel, secrétaire d’A Compétence Egale : 
“C’est un angle plat. Cette question permet de tester la culture générale et mathématiques du candidat. La formulation n’est pas très évidente, vous avez le droit de demander à votre interlocuteur de reformuler la question”.

Lire aussi : Une Américaine de 46 ans arrive au Nigeria pour épouser un homme de 23 ans qu’elle a rencontré sur Instagram

Les questions personnelles

“Si vos amis écrivaient votre biographie, quel en serait le titre ? » – Entretien de Chef de Secteur chez Leroy Merlin

Le conseil d’Amaury Montmoreau d’Ajstage : 
“Dans ce cas la difficulté est de réussir à se vendre, à se mettre en avant tout en faisant preuve d’humilité. Un objectif, un adjectif ou une phrase vous caractérisant peut fonctionner. Vous pouvez aussi utiliser un titre de film ou de livre qui peut résumer votre personnalité. Ou bien mettre en avant ce qui est important pour vous. L’idée est d’évaluer le premier niveau de l’intelligence émotionnelle, la connaissance de soi et les valeurs du candidat.

N’oubliez pas de donner des détails. Dans ce cas de figure, le recruteur attend l’argumentation du candidat et va évaluer la cohérence du discours”.

“Que faites-vous mieux que 95% des gens ?” – Entretien de Customer Success Manager chez AssessFirst

Le conseil de Cyril Capel, secrétaire d’A Compétence Egale :
“En fonction de votre réponse, il verra si vous avez les mêmes valeurs que l’entreprise. Chez AssessFirst par exemple, c’est important d’être audacieux, mais l’entreprise mise aussi sur l’humilité. Cette question est un bon moyen de vous mettre en avant sans en faire des tonnes. Le recruteur jugera aussi votre esprit d’équipe”.

“Que dit-on de vous à la machine à café ?” – Entretien de Juriste chez Milleis Banque

Le conseil de Claude d’Estais, coach et auteur de S’entraîner à l’entretien de recrutement: (Même à la dernière minute !)
“À vous d’apprendre à démystifier les questions. C’est une autre manière de vous demander vos qualités et vos défauts. Il est important d’illustrer votre discours avec des éléments concrets”.

Lire aussi : Un homme admis à l’hôpital suite à une érection de 3 jours due à un stimulant destiné aux taureaux

Les questions créatives

“Si vous vous retrouviez sur une île déserte et que vous n’aviez le droit de prendre que trois objets avec vous, quels seraient-ils ?” – Entretien de Chargé de Missions RH chez Decathlon

Le conseil d’Amaury Montmoreau d’Ajstage :
“Dans un premier temps, suivez votre instinct, puis essayez de justifier la cohérence de vos propos. Partagez vos interrogations avec votre recruteur. Il comprendra mieux ce qui est important pour vous et comment vous en êtes arrivé à votre réponse.

Pour gagner quelques secondes, vous pouvez aussi demander des précisions sur la question : Combien de temps, est-ce qu’il y a de la vie sur l’île ? Prenez le temps d’apporter une réponse en lien avec votre personnalité. C’est cliché, mais un sportif va penser à prendre ses baskets quand un community-manager, lui n’oubliera pas son téléphone”

“Si vous étiez un légume vous seriez quoi et pourquoi ?” –  Entretien de Chef de Produit Junior chez L’Oréal

Le conseil de Cyril Capel, secrétaire d’A Compétence Egale :
“Il existe plusieurs réponses possibles. Vous pouvez jouer la carte de l’humour et répondre que vous n’êtes pas un légume, mais plutôt un fruit dynamique. Rires. Pour un poste chez L’Oréal, vous pouvez parler des couleurs, des textures… À vous de tourner la question en votre avantage”.

“Que feriez-vous avec 5.000€ ?” – Entretien de Consultant chez Avencore

Claude d’Estais, coach et auteur de S’entraîner à l’entretien de recrutement: (Même à la dernière minute !) : 
“Chercher de la cohérence dans le parcours. Vous pouvez mentionner un projet dans une association humanitaire, votre envie de monter une startup. Vous prévoyez de voyager, d’économiser ou de partager cet argent avec vos proches, vos amis ? À vous de voir ! Plusieurs options sont possibles. En clair, votre réponse aidera à mieux cerner qui vous êtes.

Avec start.lesechos.fr