Dans sa parution de ce jeudi 7 février, le quotidien Togo Matin relaie une étude scientifique publiée dans la revue Human Reproduction l’année dernière.
Cette étude, réalisée avec une cohorte de 657 volontaires âgés de la trentaine, ayant connu des problèmes de fertilité au sein de leur couple, a été menée sur la période 2000 à 2017 dans un hôpital de Boston aux Etats-Unis.
Enfant, caleçons, sperme, qualitéElle a permis d’arriver à la conclusion selon laquelle, «Les hommes qui portent des caleçons ont des concentrations en spermatozoïdes plus élevées que ceux qui portent des sous-vêtements plus moulants», a résumé la revue dans un communiqué.
Les adeptes du caleçon avaient 33% de spermatozoïdes mobiles en plus
Les sujets de l’étude ont indiqué ce qu’ils portaient le plus souvent. Pour 53%, c’était des caleçons, pour 47% des sous-vêtements plus serrés (boxer court ou boxer long, slip moulant ou autre). En ajustant avec d’autres facteurs pouvant influencer la qualité du sperme (état de santé, niveau d’activité physique, tabagisme, etc.), les adeptes du caleçon avaient 33% de spermatozoïdes mobiles en plus.
Eviter pantalons moulants et ne pas passer trop de temps assis
Par ailleurs, ceux qui portent des sous-vêtements serrés secrètent plus d’hormone folliculo-stimulante (FSH), qui stimule la production de spermatozoïdes. D’après les chercheurs, le corps compense ainsi une température trop élevée pour les testicules.
«La production de sperme nécessite une température de 3 à 4°C inférieure à celle du reste du corps», a rappelé un professeur en médecine de la reproduction de l’université d’Édimbourg (Royaume-Uni), Richard Sharpe, cité par Science Media Centre. Lui et d’autres experts donnent d’autres conseils: éviter de porter des pantalons moulants, de passer trop de temps assis, et de prendre des bains très chauds.