in ,

Equipe de France / Didier Deschamps : Rabiot vide son sac

Rappelé en équipe de France à la surprise générale par Didier Deschamps (DD), Adrien Rabiot est revenu, après son sélectionneur, sur l’incident avant la Coupe du Monde 2018 et sur son absence, longue de 2 ans, chez Les Bleus.

 

Équipementier : à cause de Cristiano Ronaldo et Kylian Mbappé, Neymar va divorcer

 

« Les retrouvailles se passent bien. Je suis très heureux d’être de nouveau au château avec l’équipe. Avec Didier Deschamps, ça se passe aussi très bien, on a eu l’occasion de discuter sur ce qu’il s’est passé en 2018, sur le rassemblement actuel, sur la Juventus », a dit d’entrée Rabiot dans des propos relayés par Le 10 Sport ce jeudi 3 septembre.

 

Puis de poursuivre : « Ce qu’on s’est dit ? Je préfère garder ça entre nous. C’est une discussion entre sélectionneur et joueur, entre hommes, entre quatre yeux. Je ne trouve pas qu’il y ait eu de période trouble (avec Deschamps). La question est peut-être liée à la lettre. On en a discuté avec le sélectionneur. Il n’y a jamais eu d’affront ou d’agressivité envers le sélectionneur. Il le sait bien. Il ne s’est rien passé de personnel entre le sélectionneur et moi. Il n’y a rien qu’il a mal pris. C’est la même chose pour le président de la fédération. Il n’y avait rien de personnel contre eux, ni contre les joueurs présents en sélection à ce moment-là. »

 

Foot / Espagne : Ansu Fati (déjà) dans l’histoire

« Quand j’entends ‘Est-ce qu’il va présenter des excuses’’, je trouve ça un peu bizarre, s’étonne Rabiot. Je sais que le sélectionneur ne reste pas figé sur ses positions et qu’il regarde les performances. Sur ces derniers mois, j’ai eu des périodes compliquées, donc ce n’était pas justifié de revenir en Bleus. Mais, à partir du moment où j’ai retrouvé mon niveau je pouvais à nouveau y prétendre ».

 

Rabiot tentera de donner raison à DD de l’avoir rappelé en Equipe de France en réalisant une bonne campagne de Ligue des Nations avec la France, et ce, à compter du samedi 5 septembre face à la Suède.


Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

La réaction sèche de Paris suite aux sanctions US contre la CPI

Attraction des investissements étrangers : le Togo, Top performer mondial