Éric Abidal en pleure : « Pardonne-moi. Peu importe ta décision, tu resteras à mes yeux la femme de ma vie »

Le couple Icardi semble avoir donné des idées à certains. À l’instar de Mauro Icardi et Wanda Nara, qui n’avaient pas hésité en effet à étaler sur Instagram leurs problèmes conjugaux au début du mois, Éric Abidal et son épouse Hayet, échangent également par posts Instagram interposés.

Une conséquence pour le moins inattendue de l’agression dont a été victime au début du mois Kheira Hamraoui, qui entretenait une liaison avec l’ancien défenseur.

Trois jours, après avoir annoncé, via son avocat, avoir demandé le divorce, Madame Abidal a été la première à y aller, d’un message, lundi dernier.

« On pardonne jusqu’à ce que quelque chose s’effondre en vous alors, vous ne ressentez plus rien, ni pardon ni colère, mais seulement le désir de tourner la page et de ne plus penser à quoi que ce soit », a-t-elle écrit, empruntant une citation de Sabrina La Rosa.

Un message qui n’a pas manqué de faire réagir l’ancien international tricolore. Mardi, Éric Abidal y est à son tour allé de son message, dans un acte de contrition.

« Pardonne-moi. Peu importe ta décision, tu resteras à mes yeux la femme de ma vie, et surtout, la mère de nos merveilleux enfants », a-t-il ainsi écrit à sa future ex-épouse.

« Je mérite cette humiliation même si elle me tue vivant », a-t-il renchéri, ajoutant : « Un jour, tu me pardonneras ».

Similaires