Eric Zemmour : cette date symbolique et décriée à laquelle il voudrait annoncer sa candidature

Sa décision est prise depuis longtemps. Mais pour l’instant, Eric Zemmour préfère ne pas la dévoiler. Probable candidat à l’élection présidentielle de 2022, l’ex-éditorialiste de CNews semble pourtant être sur la bonne voie pour se lancer dans la course à l’Elysée.

Prise de parole en forme de meeting, recherche de parrainages, de dons… Il ne manque donc qu’une officialisation. Et selon certains, Eric Zemmour aurait une idée précise de la date à laquelle il pourrait annoncer sa candidature : le 9 novembre prochain. Un jour qui n’est pas du tout choisi au hasard, puisqu’il s’agit de la date d’anniversaire de la mort du général de Gaulle, comme l’a révélé le journaliste Thomas Legrand.

Pour suivre l’héritage de l’ancien président de la République, Eric Zemmour pourrait même se lancer depuis le village de Colombey-les-deux-Églises, où Charles de Gaulle est décédé. Un choix logique pour Etienne Girard, le rédacteur en chef société de l’Express qui publie Le Radicalisé, une enquête sur Eric Zemmour.

“Il joue sur tous les tableaux, il essaye de capter l’héritage du général de Gaulle, d’être le représentant de la France résistante, a-t-il analysé sur le plateau de C à vous ce mercredi 26 octobre. (…) C’est très important pour lui, dans sa déclaration de candidature, de s’emparenter au général de Gaulle parce qu’il parlera à une droite dont il a besoin pour aller au deuxième tour et pour gagner.” Et ce ne serait pas la première fois qu’il évoquerait ce personnage de l’histoire de France.

Le 18 juin dernier, Éric Zemmour avait visité la maison natale du général de Gaulle à Lille pour célébrer “l’appel du 18 juin”.

Dans le Figaro, il écrivait à son sujet : “Cinquante ans plus tard, on ne cherche plus à savoir qui a raison ou tort : on admire seulement une vie politique et littéraire d’un tel niveau de langue et de pensée. Et on pleure sur ce monde disparu”. Mais dans le Grand Jury il y a quelques jours, Eric Zemmour a refusé de confirmer ou d’infirmer la date du 9 novembre. “J’attendrai mon moment, je ne me ferai pas imposer un tempo par les journalistes, affirmait le probable candidat. Ma décision est prise dans ma tête, vous ne savez pas ce qu’il en est”, rapporte Closer.

Plus d'articles
Togo : lancement du concours du “meilleur volontaire de l’année”