C’est désormais officiel. Lors d’une conférence de presse ce mardi 19 novembre, Luis Rubiales, le patron de la fédération espagnole, a officialisé le retour de Luis Enrique à la tête de la Roja.

L’Espagne avait déjà sa qualification en poche pour l’Euro 2020, mais ce lundi, la Roja a validé définitivement son statut de tête de série pour le tirage au sort le 30 novembre prochain.



Sadio Mané touché, mauvaise nouvelle pour le Sénégal et Liverpool ?

Pourtant, comme lors de la dernière Coupe du Monde, les Espagnols ne devraient pas entamer cette compétition sous les meilleurs auspices.

Avant le Mondial, Julen Lopetegui avait été démis de ses fonctions pour être remplacé par Fernando Hierro, au pied levé.

Cette fois, c’est encore plus confus. Touché par la maladie, puis le décès de sa fille, Luis Enrique avait laissé sa place à la tête de la sélection nationale à l’un de ses adjoints, Robert Moreno.

Ce dernier a eu six matches à diriger et il n’a pas connu la défaite (quatre victoires et deux matches nuls).

Pourtant, ce lundi, nous apprenions que ce dernier allait être remplacé puisque Luis Enrique va officiellement retrouver son poste sur le banc de la Roja pour l’été prochain.

« Aujourd’hui, nous pouvons confirmer que Luis Enrique retourne à son poste de travail», a annoncé Rubiales, ajoutant qu’«il avait toujours été clair que si Luis Enrique voulait revenir, il reviendrait».

Hôtellerie-restauration : les conseils pour rédiger vos lettres de motivation

Luis Enrique était déjà en poste d’août 2018 à juin 2019 mais, contraint de se mettre en retrait à partir de mars en raison de la maladie d’une de ses filles.

L’Asturien avait fini par démissionner en juin, avant le décès à 9 ans de la petite Xana des suites d’un cancer des os fin août.