>

Espagne : Sergio Ramos agacé par cette attitude de Luis Enrique

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Sergio Ramos a perdu sa place en sélection après les multiples blessures qui l’ont éloigné des terrains depuis sa dernière année au Real Madrid qui a été suivi par sa première année au PSG. Et s’il manquait de temps de lors de sa première saison au PSG en raison de ses problèmes physiques, il enchaîne désormais les matchs sous les ordres de Christophe Galtier. Et à moins de deux mois de la Coupe du monde, le défenseur de 36 ans se verrait bien rejoindre le Qatar en fin d’année, à moins que Luis Enrique a d’autres plans pour lui, ce qui l’agace au plus haut point.

En effet, après une première année cauchemardesque au PSG, marquée par de nombreuses blessures, Sergio Ramos respire enfin. L’ancien capitaine du Real Madrid échappe aux blessures et peut enfin savourer son aventure parisienne, aligné dans une défense à trois aux côtés de Marquinhos et Presnel Kimpembe. Ainsi, à deux mois du début de la Coupe du monde, Sergio Ramos aspire ainsi à disputer la compétition au Qatar, mais Luis Enrique n’est pas de cet avis pour le moment.

Puisque présélectionné pour le dernier rassemblement de la Roja avant le Mondial, Sergio Ramos est finalement resté à Paris lors de cette trêve internationale, de quoi frustrer le principal intéressé. La preuve, présent sur le plateau d’El Chiringuito, Eduardo Inda a en effet indiqué que le défenseur du PSG était mécontent en apprenant son absence de la sélection espagnole, ne comprenant pas la décision de Luis Enrique.

« L’excuse de Luis Enrique pour ne pas appeler Ramos, c’est qu’il joue dans une défense à trois au PSG, et il pense que Sergio n’est pas assez en forme, a indiqué le directeur d’OK Diario. En mars 2021, Ramos force pour atteindre les 180 sélections et se blesse, et Luis Enrique n’a pas aimé ça. Sergio Ramos aurait pu être blessé de toute façon. Depuis, la relation est froide, pas détériorée, mais froide, et Ramos est agacé par l’attitude de l’entraîneur. Il ne comprend pas pourquoi il ne va pas en équipe nationale. » Sergio Ramos a désormais moins de deux mois pour faire changer d’avis Luis Enrique.