Etats-Unis : comment vote un grand électeur ?

Immersion dans le processus de vote au pays de l’Oncle Sam.

Ce lundi 14 décembre 2020, aux Etats-Unis, les grands électeurs qui ont été élus le 3 novembre dernier vont se réunir et désigner sans surprise Joe Biden 46e président du pays. Mais comment fonctionne, dans le détail, le collège des grands électeurs.

Qui sont-ils ?

Les membres du collège électoral sont appelés « grands électeurs ». Ils sont choisis dans chaque Etat par les partis et élus par les citoyens. Ce sont souvent des personnes qui ont fait campagne ou qui ont affiché leur soutien en faveur du candidat pour lequel ils ont promis de voter.

Où se réunissent-ils et comment votent-ils ?

En fait, ce collège électoral ne se réunit jamais comme un corps unique. Les grands électeurs se rendent dans la capitale de leur Etat et votent séparément pour leur candidat. Les modalités d’élection changent d’un Etat à l’autre. Une fois l’élection faite, ils remplissent un certificat de vote, dont une copie est transmise au président du Sénat des Etats-Unis par courrier. Les certificats sont classés par ordre alphabétique dans deux boîtes en acajou prévues à cet effet uniquement. Les certificats ne seront ouverts et les votes décomptés que le 6 janvier, lorsque le président sera officiellement désigné par le Congrès (Sénat et Chambre des représentants).

Ont-ils le droit de voter pour qui ils veulent ?

On les appelle alors « faithless electors » (« électeurs déloyaux »). Il y en a eu 158 au cours de l’histoire du pays. Souvent parce qu’un candidat est mort entre l’élection et la désignation. Ou alors pour mieux refléter le vote des citoyens. Vingt-quatre Etats interdisent aux grands électeurs de rompre leur serment. Des sanctions sont même prévues. La Cour suprême a été saisie sur cette question et a jugé que ces dispositions sont constitutionnelles. Pour elle, les grands électeurs doivent respecter le vote des citoyens.

Avec Le Journal du Dimanche

Plus d'articles
Togo : L’Agence nationale de la cybersécurité recrute (15 octobre)