in ,

États-Unis / Cour suprême : la nomination de la remplaçante de Ruth Bader Ginsburg très attendue

À en croire plusieurs conseillers de la Maison Blanche, Donald Trump a désormais resserré sa liste des candidates potentielles. Deux noms circulent avec insistance pour rejoindre les juges de la plus haute juridiction américaine. Le premier est celui d’Amy Coney Barrett.

 

 

Âgée de 48 ans, cette fervente catholique et mère de sept enfants est réputée pour ses articles sur la doctrine juridique, largement influencés par ses valeurs religieuses traditionnalistes. Durant ce week-end Amy Coney Barrett aurait été la favorite de Donald Trump, rapporte un conseiller de la Maison Blanche dans le Washington Post.

 

 

 

Mais le vent serait peut-être en train de tourner en faveur d’une fille d’immigrés cubains : Barbara Lagoa, originaire de Miami, ancienne juge de la Cour suprême de Floride. Il y a un an, elle a été nommée par Donald Trump à la cour d’appel fédérale d’Atlanta en Georgie.

Ligue 1 : les 4 Togolais à suivre de près cette saison 2020-2021

 

Le calcul des stratèges de la campagne Trump semble clair : bien moins dogmatique qu’Amy Coney Barrett, Barbara Lagoa suscite l’enthousiasme des électeurs conservateurs en Floride, un état clé pour remporter la victoire le 3 novembre 2020. Et elle pourrait également mobiliser les Latino-Américains sur le reste du territoire américain en faveur du président sortant.

Comment savoir si votre smartphone a été piraté? Une spécialiste répond

 

Dans un entretien ce lundi 21 septembre 2020 à la chaîne Fox News, Donald Trump a déclaré qu’il désignerait dès cette semaine, vendredi ou samedi, un nouveau juge afin de succéder à Ruth Bader Ginsburg. Il a aussi précisé que le Sénat, à majorité républicaine, avait « largement le temps » de confirmer la nomination de ce nouveau juge avant l’élection présidentielle américaine du 3 novembre 2020.

 

 

source : rfi.fr



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Lartiste : victime d’une terrible agression, le rappeur revient sur les faits dans son nouveau clip “Vai et Reviens”

Andorre : un Togolais tue son patron français et brûle sa maison