États-Unis : des chirurgiens ont réussi la greffe d’un cœur de porc sur un humain

C’est une première mondiale. Les chirurgiens du centre médical de l’Université du Maryland ont effectué une transplantation de cœur de porc sur un Américain identifié comme David Bennett.

L’homme de 57 ans qui n’avait plus d’options est devenu le premier receveur réussi d’un cœur de porc génétiquement modifié.

Bennett en phase terminale d’une maladie cardiaque rare, avait été hospitalisé et alité pendant plusieurs semaines après avoir été “jugé inéligible” pour une transplantation cardiaque traditionnelle.

Le patient a déclaré dans un communiqué publié par le centre médical de l’Université du Maryland :

C’était soit mourir, soit faire cette greffe. Je veux vivre. Je sais que c’est un coup dans le noir, mais c’est mon dernier choix.

Pour procéder à cette intervention, les chirurgiens ont obtenu le 31 décembre une autorisation en urgence de l’autorité fédérale américaine de la santé (FDA), ainsi rapporté par France 24.

Trois jours après l’opération, le centre médical universitaire a déclaré ce lundi 10 janvier que l’homme se portait bien et qu’il continuerait à être surveillé dans les semaines à venir, pour s’assurer que l’organe n’est pas rejeté.

Par ailleurs, Bennett pourrait être retiré de la machine de dérivation dès le mardi 11 janvier, si tout se passe bien, ont déclaré ses médecins.

Il faut rappeler les chercheurs ne sont pas à leur premier coup d’essai de transplantation de cœur animal sur un humain. En 1984, un cœur de babouin avait été transplanté sur un bébé, mais la petite n’avait survécu que 20 jours.

Similaires