in

Etats-Unis : Donald Trump envisagerait d’effectuer un test nucléaire

Pour la première fois depuis 1992, les Etats-Unis envisagent de faire des essais nucléaires.

Corée du Sud : 35 ans de prison requis à l’encontre de l’ex-présidente

Le journal Washington Post qui a rapporté ces informations samedi se base sur des déclarations d’un haut fonctionnaire et de deux anciens fonctionnaires proches des délibérations.

Ce serait le 15 mai dernier, au cours d’une réunion, à laquelle participaient des hauts fonctionnaires des principaux services de sécurité nationale que la question a été soulevée. 

D’après Le Soir, la réunion a eu lieu après que des responsables gouvernementaux ont accusé la Russie et la Chine de procéder à des essais nucléaires, ce que les deux pays nient. D’ailleurs les preuves irréfutables manquent.

Sous anonymat, un haut fonctionnaire aurait indiqué que cela pourrait être utile aux USA que les négociations démontrent à Moscou et à Pékin que les États-Unis peuvent effectuer un « test rapide ». Washington envisage conclure un accord avec les deux autres puissances nucléaires pour réglementer l’arsenal d’armes.

Coronavirus : le patron de l’ONU avertit contre l’utilisation de virus comme arme biologique

Bien que la réunion n’a pas abouti à un accord en faveur d’un test, un haut responsable du gouvernement a déclaré que la proposition tient toujours. Cependant, une autre source affirme qu’il a finalement été décidé de prendre d’autres mesures en réponse à la menace de la Russie et de la Chine et d’empêcher une reprise des essais d’armes nucléaires.

Le Conseil de sécurité nationale américain n’a pas voulu commenter ces informations.

Au moins huit pays ont mené conjointement environ 2 000 essais nucléaires, depuis 1945 ; plus de 1000 ont été effectués par les États-Unis, qui reste le seul pays à avoir déployé une arme nucléaire en temps de guerre. 



Cameroun : les terribles révélations d’Alexandre Song sur Samuel Eto’o

Meghan Markle ce détail qu'elle n'avait pas anticipé avant de rencontrer le prince Harry

Meghan Markle : ce détail qu’elle n’avait pas anticipé avant de rencontrer le prince Harry