in

États-Unis : Kevin Spacey illustre bien le #MeToo version gay

Kevin Spacey, acteur américian

Un masseur de Californie a déposé une plainte vendredi contre Kevin Spacey. Le plaignant, identifié sous le nom de John Doe devant la Cour supérieure de Los Angeles, a affirmé que Kevin Spacey s’était permis des attouchements avec lui lors d’une séance de massage à Malibu en Californie il y a deux ans.

Kevin Spacey, acteur américian

Un proche de Spacey l’aurait contacté pour organiser cette séance au domicile de l’acteur. Le plaignant a ajouté qu’une fois sur place et après avoir commencé un massage, Spacey aurait pris sa main pour la guider sur ses parties génitales. Le masseur aurait quitté la maison avec sa table de massage, mais a oublié dans la précipitation des draps et de l’huile, selon les termes de la plainte.

De multiples accusations aux États-Unis

Ce nouveau dépôt de plainte intervient alors qu’une autre plainte déposée par un homme accusant l’acteur américain de l’avoir agressé sexuellement en 1992 dans la banlieue de Los Angeles vient d’être classée car les faits sont prescrits, selon le bureau du procureur de Los Angeles. Les services du procureur continuent toutefois d’examiner une autre plainte pour des faits similaires, déposée fin août contre l’acteur américain, visé par une quinzaine d’autres accusations aux États-Unis et à Londres.

Kevin Spacey, récompensé à deux reprises aux Oscars pour ses rôles dans Usual Suspects (1995) et American Beauty (1999), avait été débarqué par Netflix de la série House of Cards dont il tenait le premier rôle. Il a également été renvoyé du dernier film de Ridley Scott, Tout l’argent du monde, remplacé au pied levé par Christopher Plummer.



Facebook piraté, 50 millions de compte concernés

Manchester City : Pep Guardiola recadre Benjamin Mendy