in

Etats-Unis : la douane se trompe en saisissant 2000 Airpods d’un concurrent d’Apple

Le 31 août 2020, le service américain des douanes a cru saisir 2 000 paires d’AirPods contrefaits. Sur leur site web, les douaniers américains s’étaient même félicités de leur prise.

En réalité, il s’agissait d’écouteurs concurrents fabriqués par OnePlus et non des contrefaçons Apple. La marque chinoise s’est amusée de la méprise sur Twitter.

Voici pourquoi Elon Musk est devenu le leader du marché des lancements commerciaux

Ils ont parlé trop vite. Les douaniers américains de l’aéroport John F. Kennedy de New York, qui croyaient avoir mis la main sur un stock d’écouteurs Apple contrefaits, se sont trompés.

Les douaniers s’étaient félicités sur leur site web, « L’interception de ces écouteurs contrefaits est la preuve de la vigilance et de l’engagement de nos agents ».

Angleterre : 55 kg de cocaïne saisis à l’aéroport, cachés dans des légumes

Selon le service de protection des frontières américaines, ces 2 000 paires d’écouteurs auraient valu 398 000 dollars s’il s’était agi de vrais AirPods. Les accessoires n’étant ni des contrefaçons ni des produits Apple, mais des écouteurs de la marque OnePlus, la cargaison vaut en fait seulement 158 000 dollars.

Contacté par plusieurs médias après la médiatisation de cette bévue, le service américain des douanes a refusé de commenter l’affaire. De son côté, OnePlus a réagi sur les réseaux sociaux. « Hey, rendez-les nous !», réclame ironiquement la marque chinoise sur Twitter à l’adresse des douaniers.



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Affaire Neymar-Alvaro : après le PSG, l’OM se prononce

Normalisation des relations : signature du premier accord bancaire israélo-émirati