États-Unis: le concert de Davido emporté par la menace de l’ouragan Florence

Le festival Dreamville auquel Davido devait se produire samedi à Raleign, en Caroline du Nord, aux États-Unis, a été reporté indéfiniment par les organisateurs en raison de «l’ouragan Florence».

Davido

Le National Hurricane Center des États-Unis a mis en garde les habitants contre une triple menace de l’ouragan Florence en Caroline, le décrivant comme «une onde de tempête menaçant la vie». L’ouragan devrait frapper la Caroline ce jour, 13 septembre 2018, et plus de 1,5 million de personnes ont été évacuées depuis l’annonce de son avancement.

Le report indéfini du Festival a été annoncé par les organisateurs sur leur compte Instagram @Dreamville et il a été ajouté qu’un remboursement serait fait à ceux qui ont acheté des billets.

«En raison de problèmes de sécurité liés à la météo dangereuse, nous sommes extrêmement attristés d’annoncer aujourd’hui que le festival inaugural de Dreamville 2018 a été annulé. Notre équipe a travaillé sans relâche avec des responsables de la ville de Raleigh, avec nos partenaires de l’État et du gouvernement fédéral, entre autres, pour surveiller l’impact négatif potentiel de l’ouragan Florence.

Grâce aux informations météorologiques actuelles, nous avons décidé d’annuler l’événement de cette année pour la sécurité ultime des citoyens locaux et des participants du festival.

Soyez assurés que nous faisons tout notre possible pour que cet événement se produise plus tard et nous espérons pouvoir partager les détails concernant une éventuelle nouvelle date d’événement dès que possible», ont déclaré les organisateurs.

Le festival, édition inaugurale, devait se tenir samedi au Dorothea Dix Park à Raleigh, en Caroline du Nord. Le festival d’une journée offre aux participants une célébration spéciale de la musique, de la culture, de la gastronomie et de l’art, ainsi que la performance de J.cole lui-même.

Pendant ce temps, Davido devait jouer aux côtés de Big Sean, Young Thug, Teyena Taylor, Bas, Nelly et SZA. En outre, le créateur du Festival, J Cole, son manager Ibrahim Hamad et une foule d’artistes de DreamVille Records devaient faire vibrer les invités lors de cet événement.

Plus d'articles
Togo-Cour d’assises : un jury exceptionnel pour juger des actes macabres exceptionnels