États-Unis : l’étrange polémique autour du chien de Joe Biden

Le chien de la discorde. Depuis toujours, les présidents américains qui se succèdent à la Maison Blanche ont un point commun, en dehors pour certains de leurs partis politiques : les chiens.

A chacun son animal à quatre pattes, ou plusieurs, qui débarquent dans la demeure présidentielle en cours de mandat ou dès le départ. Mais si Donald Trump n’avait pas suivi cette tradition et adopté d’animal pendant ses 4 ans à Washington, Joe Biden lui, s’y est installé avec ses deux bergers allemands, Champ et Major. Et l’un d’eux a fait l’objet de sévères critiques à la télévision américaine.

Sur la chaîne conservatrice Newsmax le 20 février dernier, des historiens se sont ainsi lancés dans un débat lunaire pour critiquer Champ, âgé de 12 ans. Jugé trop vieux, laid et négligé, mais surtout indigne d’un président des États-Unis, le canidé en a pris pour son grade par deux historiens invités par le journaliste Greg Kelly.

Et les deux “experts” ont même fustigé l’hygiène générale de l’animal, ainsi que le fait qu’il soit mal brossé, jugé carrément “dégoûtant” et le comparant même à un chien de “dépotoir”, rapporte TMZ.

Un chien pas “digne d’un président”

Un débat pas franchement de haute volée et étonnant pour une chaîne d’information, tandis que Joe Biden entreprend actuellement de nombreuses décisions en matière de politique intérieure mais aussi internationale. D’autant plus que les deux chiens sont au côté du couple depuis plusieurs années, bien avant que le 46ème président élu ne songe à son passage à la Maison Blanche, lui donnant ainsi peu l’occasion de réfléchir à l’aspect de son animal et de le juger “digne d’un président” ou non. Quoi qu’il en soit, le couple est complètement gaga de ses animaux, même si Major a causé une petite blessure il y a quelques mois à Joe Biden.

Avec Closer

Plus d'articles
6ix9ine : une overdose conduit à son hospitalisation