in

Etats-Unis : l’exécution des prisonniers condamnés à mort reprend, après une pause liée à la pandémie de Covid-19

Après une pause liée au coronavirus, l’administration pénitentiaire des Etats-Unis vient de reprendre les exécutions des prisonniers condamnés à mort.

Déclaré mort il y a 4 ans, ce joueur est retrouvé vivant

 

Ce mardi 19 mai, un condamné à mort du Missouri, qui a toujours clamé son innocence, a été exécuté par injection létale. Il s’agit de la première exécution aux Etats-Unis depuis le début des restrictions liées à la pandémie de Covid-19. Walter Barton, 64 ans, a été exécuté dans le pénitencier de Bonne Terre pour le meurtre d’une octogénaire, lacérée de coups de couteaux en 1991. La victime, une de ses connaissances, gérait un terrain de mobil-homes. Walter Barton faisait partie des trois personnes ayant découvert son corps. À l’issue d’un cinquième procès en 2006, il avait été condamné à la peine capitale sur la base d’une expertise de traces de sang et du témoignage d’une ancienne codétenue, dont ses avocats contestent la fiabilité.

RDC : un autre ex-chef de guerre condamné par la CPI libéré

 

Cette condamnation avait été confirmée par la Cour suprême du Missouri, mais avec une courte majorité.  Sur  sept juges,  quatre juges étaient  pour et trois contre. 

 

Source : Franceinfo

Togo / Frontière Aflao : 285 pains de cannabis dissimulés dans les ballots de friperie saisis (Photos)

Togo, recrute, Projet d’Appui à la Compétitivité des Services Logistiques pour le Commerce, ministère de la planification, PACSLC,

Togo : le Lycée français de Lomé recrute (19 mai 2020)