in ,

Etats-Unis : pas question de laisser l’Iran acquérir des armes chinoises et russes

Dans cette dernière ligne droite vers la levée de l’embargo international sur les armes en Iran, le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo, assure ce mardi 15 septembre que les Etats-Unis empêcheraient l’Iran d’acquérir des armes russes et chinoises.

L’Iran pourrait en effet être libéré de l’embargo sur ses armes à compter du 18 octobre prochain. Les Etats-Unis avaient alors demandé à ce que l’embargo soit prorogé mais l’ONU refuse.

 Etats-Unis : Trump promet une riposte « mille fois plus forte » à toute attaque de l’Iran

Une majorité écrasante des membres du Conseil de Sécurité (13 sur 15) de l’ONU ont rejeté en août la validité de la demande des Etats-Unis.

Pour cette majorité, Washington ne faisant plus partie depuis 2018 de l’accord sur le nucléaire iranien, n’a pas de base légale pour déclencher à l’ONU un retour de sanctions internationales via ce pacte.

Quand l’Iran accuse Bahreïn d’être «complice des crimes» d’Israël

Toutefois, « nous allons empêcher l’Iran d’acquérir des chars chinois et des systèmes de défense aériens russes et ensuite de vendre des armes au Hezbollah, torpillant ainsi les efforts du président (français Emmanuel) Macron au Liban », a déclaré Mike Pompeo sur la radio France Inter.



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Côte d’Ivoire / Présidentielle : les manifestations sur l’étendue du territoire national interdites

Kanye West : l’artiste réclame des excuses publiques de Drake