in

Etats-Unis : Trump ajoute son nom sur les chèques d’aide coronavirus envoyés aux Américains

La cheffe démocrate du Congrès américain Nancy Pelosi a jugé ce mercredi 15 avril “honteux” un acte posé par le président Trump. Quel est cet acte posé par Donald Trump qui suscite encore des réactions de la part de son ennemi de toujours.

“Vous n’êtes pas au-dessus des lois” : Nancy Pelosi charge Donald Trump, qui refuse de coopérer à l’enquête du Congrès

 

Ce dernier voudrait que son nom apparaisse sur les chèques d’aide aux Américains frappés de plein fouet par la crise du coronavirus. Une requête qui est confirmée par Le Trésor américain. Ainsi, le nom  “Donald Trump” serait imprimé sur les chèques d’un montant de jusqu’à 1200 dollars qui seront bientôt envoyés à des dizaines de millions de contribuables. 
Interrogé sur le sujet pendant sa conférence de presse quotidienne sur le coronavirus, Donald Trump a déclaré “ne pas savoir grand chose sur le sujet, mais (comprendre) que (son) nom y apparaîtrait”. “Je suis sûr que les gens seront très heureux de recevoir ce magnifique gros chèque avec mon nom dessus”, s’est-il félicité. 

D’autres parlementaires démocrates ainsi que des internautes ont également vertement critiqué le président américain sur les réseaux sociaux, l’accusant de vouloir faire de la politique avec cette aide puisqu’il joue sa réélection en novembre. 
Ces chèques entrent dans le cadre du plan historique d’aide de plus de 2000 milliards de dollars approuvé par le Congrès et promulgué dans la foulée par Donald Trump fin mars pour secourir une économie américaine soudainement ravagée par la pandémie. 

Donald Trump accusé d’avoir des liens avec Sanofi, producteur du traitement à base de chloroquine

 

Mais cette requête risque de causer du tort aux familles dans le besoin. “Retarder des paiements directs aux familles vulnérables juste pour imprimer son nom sur le chèque est un nouvel exemple honteux de l’échec catastrophique du président Trump à traiter cette crise avec l’urgence qu’elle requiert”, a réagi Nancy Pelosi dans un communiqué. 



Privatisations en cascade la thérapie de Kako Nubukpo

Prof Kako Nubukpo : « Pourquoi les dettes africaines reviennent toujours ? »

Togo, tradithérapeutes, Aimes-Afrique, Michel Kodom, AIMES-AFRIQUE

Coronavirus au Togo : Les tradithérapeutes veulent proposer des solutions