Ce jeudi 19 septembre, la cour fédérale de district de Hempstead (New York) a jugé Tyler Flach, 18 ans. Arrêté mercredi, le jeune homme est accusé du meurtre de Khaseen Morris.

C’est une histoire de cœur et l’inaction de ses camarades, qui préféraient filmer la scène plutôt que d’intervenir, qui ont coûté la vie à ce jeune homme.



Lire aussi : Football : Didier Drogba maître de cérémonie pour la remise du Ballon d’or 2019 ?

Les faits

La bagarre, qui a eu lieu dans le parking d’un centre commercial, visait à régler des comptes à propos d’une jeune fille, selon Stephen Fitzpatrick, détective de police du comté de Nassau.

Dimanche soir, elle avait demandé à Khaseen Morris, la victime, de la raccompagner chez elle, sans doute plus pour rendre son ex-petit ami jaloux que par peur de rentrer seule, d’après la sœur de Khaseen. Et visiblement, ça a marché. Rageur, l’ex-petit ami s’est mis à menacer celui qu’il considérait comme un rival, même si Khaseen s’en est défendu par message, expliquant qu’il n’y avait rien entre lui et la jeune fille. «Il disait que si on l’attaquait, il se défendrait, mais qu’il ne voulait pas provoquer de bagarre», explique sa sœur.

Lire aussi : La Casa De Papel : Le Professeur absent de la suite de la série ?

À 15h45 lundi, après leurs cours au lycée d’Oceanside, «les gosses sont descendus dans les alentours pour aller à la pizzeria et se rassembler devant le centre commercial», selon Fitzpatrick. Une voiture a débarqué et «six à sept gars ont attaqué la victime et quelques-uns de ses amis». D’après le détective, 50 à 70 adolescents étaient présents, et seule une poignée d’entre eux s’est approchée. Dans la mêlée, Khaseen a été poignardé.

La police n’est arrivée sur les lieux qu’à 16h, après un appel au 911. Khaseen a été transporté dans un état critique à l’hôpital et a succombé à ses blessures durant la nuit, d’après des sources policières. D’autres jeunes ont eu des blessures légères, dont un bras cassé.

Lire aussi : Togo / Pénurie de carburant la semaine dernière : le ministre Adedze explique

Lors d’une conférence de presse précédant l’arrestation de Flach, Stephen Fitzpatrick a déclaré que la police fouillait les réseaux à la recherche des vidéos, qui ont largement été diffusées, afin de les supprimer et de s’en servir pour identifier les coupables. Il s’est longuement offusqué du comportement des jeunes qui ont préféré prendre des vidéos plutôt que d’intervenir pour arrêter l’altercation puis aider le jeune garçon qui se vidait de son sang sur le trottoir.

Amer, Fitzpatrick s’est adressé directement aux jeunes qui n’ont pas défendu Morris: «Si vous n’êtes pas directement responsable du meurtre de Khaseen Morris» et que vous y avez juste assisté, «c’est le moment de nous contacter et de nous dire qui a fait ça, et pourquoi. (…) Vous devez affronter la situation. Quand j’aurai mis la main sur vous, ça ne servira plus à rien. Vos amis sont en train de mourir et vous vous restez là à faire des vidéos? C’est odieux».

 

Avec Lefigaro