in ,

États-Unis : un commissariat incendié après la mort de George Floyd

Après le décès à Minneapolis d’un Afro-américain, arrêté par la police qui le soupçonnait d’avoir voulu écouler un faux billet de 20 dollars, la tension ne cesse de monter aux États-Unis. Dans la soirée du 28 mai 2020, un commissariat a été incendié lors de la manifestation de protestation.

Coronavirus : le Bénin rapatrie ses ressortissants bloqués au Koweït

Alors qu’elles étaient pacifiques auparavant, les manifestations ont dégénéré causant l’incendie d’un commissariat de Minneapolis (nord des États-Unis).

Le Gouverneur de l’Etat du Minnesota Tim a signé un décret pour autoriser l’intervention de la garde nationale. “La mort de George Floyd doit apporter de la justice et des réformes de fond, pas plus de morts et de destruction”, a déclaré le gouverneur.

George Floyd, âgé de 46 ans, est décédé le lundi 25 mai soir juste après avoir été arrêté par la police, qui le soupçonnait d’avoir voulu écouler un faux billet de 20 dollars. Lors de l’intervention, il a été plaqué au sol par un agent qui a maintenu son genou sur son cou pendant de longues minutes. « Je ne peux plus respirer », l’entend-on dire sur un enregistrement de la scène, devenu viral.

France : 2 jeunes tentent de voler une voiture et s’endorment à l’intérieur

Les quatre agents impliqués ont été licenciés et les autorités locales et fédérales enquêtent sur le drame. Mais aucune inculpation n’a encore eu lieu, ce qui alimente la colère et les frustrations.



0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaire

Lady Gaga fait don de 59 millions de FCFA pour célébrer la sortie de son album “Chromatica”

Real Madrid l’avenir de Zidane remis en question

Real Madrid : Zidane va prolonger cette pépite pour assurer ses conquêtes futures